surprise en vacance

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Dicks

surprise en vacancePour la première fois je pars en vacances à la Ciotat, à coté de Marseille, avec deux amis. J’ai vingt ans. Nous passons nos journées à rêvasser sur la plage et contempler les corps alanguis et dénudés. Les yeux des compères sont rivés sur les jeunes filles qu’ils aguichent de sourire timide, mais pour moi c’est un tout autre plaisir, celui des formes plus rondes, celui des corps que le temps commence à marquer, je sens souvent mon corps entier se raidir tandis qu’à quelques mètres, une femme se décide à révéler sa poitrine, et saisir des pincées de sable qu’elle laisse courir sur sa peau. Le désir monte toujours un peu plus mais toute ces pensées folles ne peuvent être assouvis. Je n’ai que mes yeux et mon imagination. Et voilà qu’un soir mes amis souhaite aller profiter du coucher de soleil en haut de la route des crêtes, à coté de Cassis, nous partons donc. Arrivés en haut, nous buvons une bière, le sourire aux lèvres devant ce spectacle magnifique. j’aperçois alors, à quelques mètres de nous, une petite silhouette assise seule, c’est une femme d’une cinquantaine d’années, les yeux dans le vide. Je m’approche et lui demande timidement si tous va bien, elle se retourne et me sourit, m’affirmant qu’elle aime venir ici pour penser au calme, je m’assoie à güvenilir canlı bahis siteleri coté d’elle et entame une discussion, c’est une femme préoccupé qui commence à m’expliquer les tracas d’un quotidien, l’absence d’un mari. Plus nous discutons, plus nos corps se rapprochent, nous finissons par laisser se frôler nos jambes. Je me retourne vers mes amis qui m’attendent et leurs dit de redescendre sans moi. Il s’en vont. Nous sommes seuls, plus le temps passe, plus mes mains tremblent, ses mots sont doux et charger de cette sensualité que les années apportent. Et je ne saurais dire comment j’ai osé, si c’est le silence ou la chaleur de son corps si près du mien mais en quelques secondes, ma mains se pose sur sa cuisse et je lui avoue, sans détour, le désir secret que je nourri, “j’ai toujours voulu coucher avec une femme mûre” et la voilà qui se retourne vers moi avec un sourire gêné “j’ai un fils de ton âge”, je laisse ma main glisser jusqu’à sa culotte que je caresse du bout des doigt, elle est humide Je souris à mon tour “c’est une proposition osé je le sais mais qui pourrait en juger ici”, elle force son corps vers le mien, je dépasse le tissu me séparant de son sexe et commence à toucher ses poils puis sa fente trempée, nous restons ainsi quelques güvenilir illegal bahis siteleri minutes sans bruit, j’ai son souffle qui s’accélère à coté de mon oreille, elle murmure “allez, on a qu’une vie”, elle se tourne vers moi tandis que je laisse glisser ma langue sur ces lèvres, qu’elle entrouvre délicieusement, nos bouches se collent, se séparent, elle me pousse dans son cou puis sur ses seins, ses tétons sont énormes, je les mords, elle pousse un léger cri et me regarde avec surprise “t’es un fougueux toi” me dit-elle en souriant “et si on cherchait un coin plus tranquille”. Nous prenons sa voiture tandis qu’elle conduit je laisse ma main faire son oeuvre, elle soupire et rit encore, mon sexe est sur le point d’exploser Nous nous arrêtons dans un petit chemin, prenons une couverture dans le coffre et traversons une petite foret, elle s’arrête, pose la couverture, me prend la main “ici on sera bien”, avec des gestes maladroits je la déshabille avidement, elle garde le même sourire un fois nue devant mes yeux, la voilà allongée, les jambes ouvertes devant moi, elle saisi ma tête et l’enfonce sur son sexe ou je m’empresse de glisser ma langue avec un appétit que je ne connaissait pas, son gout est exquis, de ces doigts elle appuie sur son clito güvenilir bahis şirketleri et y mène ma langue. Je ne sais pas combien de temps je suis resté plongé dans ce met délicieux. Je me relève, elle se met a genoux devant moi et, lentement défait mon pantalon qu’elle tombe, j’enlève mon tee shirt, me voila avec un sexe dressé au possible devant ses yeux. Elle ouvre la bouche et commence à me mordre doucement à travers mon caleçon. je n’en peux plus, je le tombe et enfonce mon sexe dans sa bouche avec vigueur, elle m’arrache alors un cri de plaisir, et se met à l’ouvrage avec une maestria que seul l’expérience peut offrir. Me voilà, le nez planté dans les étoiles, dans un silence absolu, uniquement rompu par des gémissements de plaisirs, me voilà dans la plus charnel des expériences sexuelles qu’il m’est été donné de vivre, je sens le sperme monter, et le plaisir final arrive, nous hurlons tout deux, seuls. Je fini par gicler sur ses seins magnifiques, elle laisse ses doigt saisir ma semence et la dépose sur la langue avec un sourire coquin sans détourné son regard du mien, je tombe à genoux et la serre contre moi “merci”, elle me sourie encore “merci à toi”, nous nous relevons, elle me dit en riant “j’ai encore plein de toi sur moi”, je l’embrasse longuement, je n’ai aucune envie de partir de cet endroit je voudrais recommencer, pouvoir baiser à mort encore et encore avec elle. Nous repartons, elle me dépose en ville et après m’avoir offert le gout de sa langue une dernière fois, me souhaite une bonne fin de vacances. je descend, lui sourit, elle s’en va. histoire vrai

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın