Sodomie bien profonde au camping

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Sodomie bien profonde au campingJe vais vous raconter une petit histoire qui m’est arrivé cette été dans un camping au bord de la mer dans l’ouest de la France.J’ai 35 ans et je suis marié depuis 10 ans avec la même femme. Je suis heureux avec elle mais bon niveau sexuel c’est un peu routinier, sans compter que ma femme refuse catégoriquement des pratiques comme l’ejac facial ou la sodomie.Bref, pendant les vacances d’été nous avons décidé de visiter la façade atlantique et l’on s’arrêtait tout les 2-3 jours dans un nouveau camping.Un soir nous arrêtons dans camping au bord d’une plage, le cadre était vraiment magnifique. Après avoir planté notre tente, ma femme et moi avons décidé de visiter les alentours. Après notre petit escapade et à la nuit tombé nous avons remarqué une petite soirée au bar du camping et nous décidâmes d’y aller pour nous détendre et boires quelques verres. Il y avait une bonne ambiance et pas mal de jeunes demoiselles. Après 2 verres je me mis à dansais avec ma femme joyeusement. De retour au bar, j’ai commence à discuté avec différentes personnes fort intéressantes, ma femme en revanche semblait fatigué et après moult hésitation me laissa seul pour aller ce coucher. Quelques minutes après que ma femme soit partir une jeune demoiselle s’assit à cotés de moi. Elle était plutôt petite et un peu ronde, mais vraiment mignonne. Elle était habillé d’une petite robe d’été et avait de sérieux attribut. Je dirais même que c’était des obus, le genre à faire bander n’importe quel mec. Légèrement ivre j’ai commencé à parler avec elle, j’apprends rapidement qu’elle s’appelle Eve qu’elle a 20 ans, qu’elle fait une fac d’anglais… Je continue à papoter de tout et de rien, de ma vie, ma femme… le contact passais super bien entre nous deux. Bref, je commande de nombreuses bières pour elle et moi, puis vient le moment au le bar ferme. Alors que je m’apprêtais à dire en revoir à Eve, celle-ci me proposa illegal bahis d’aller sur la plage histoire de faire diminuer notre taux d’alcoolémie qui je dois dire avait sérieusement monté. J’acceptais avec joie histoire que ma femme ne m’engueule pas trop. Une fois sur la plage, on c’est assit sur le sable et avons continuais à discuter. Je ne sais plus pourquoi mais un moment notre discussion a dérivé sur son énorme poitrine. Elle m’a avouais que grâce à ça elle pouvait avoir quasiment n’importe quel homme à ses pieds et moi pendant ce temps de me plaindre du petit 85A de ma femme. « Si tu veux touche les ! » me dit-elle, avant de rajouter en rigolant « Ne t’inquiète pas je dirais rien à ta femme ». Je n’ai même pas eu le temps de réfléchir qu’Eve avait enlevé les brassières de sa robe et me présentais une poitrine hallucinante. Ses seins étaient magnifiques et en moi de deux je me mis les peloter. Un pur bonheur, ils étaient si doux et encore bien ferme malgré leurs grosseurs. Et ces tétons, que dire, un délice que ma langue ne pus résister de goûter. Eve semblait bien contente que je m’occupe de ses seins de la sorte. Elle s’allongea tout en me demandant de continuer, ce que je fis avec délectation. Autant vous dire qu’a ce moment là ma bite compresser très fortement mon pantalon !Pendant que je m’occupais de ses seins, Eve avait sans que je m’aperçoive plongé sa main dans sa culotte. Quand je me rendis compte de cela je lui lançais un : « petite cochonne » ceux à quoi elle me répondis avec un grand sourire « Il faut bien que quelqu’un s’en occupe ! ». Piqué au vif, ma main droite partie directement sur chatte. Elle était en nage la coquine, une vraie petite salope. Je me mis alors à jouer avec sa chatte d’une main alors que l’autre (ainsi que ma langue!) s’activait sur ses seins. Sous les coups de mes va et viens, Eve ne mis pas longtemps à jouir une premières fois. Une fois revenue à elle, ma tête illegal bahis siteleri se rapprocha de ses lèvres et on c’est embrassé d’abords timidement puis passionnément.« S’il te plaît, baisse moi maintenant » me susurra-t-elle à l’oreille. J’hésitais quelques secondes, car même si ce n’était pas le top avec ma femme j’avais toujours était fidèle. Mais là, c’était impossible de résister, comme une pulsion a****l plus forte que la raison… Bref, à la vue de cette demoiselle allongé poitrine à l’air sur la plage, je sortie ma bite en pleine forme. Elle y posa délicatement sa main, me branla quelque coup puis sortie une capote qu’elle glissa entre ses lèvres avant de me l’enfiler avec sa divine bouche. S’en suit une douce fellation, elle savait s’y prendre la petite. Après avoir jouer avec ses lèvres autours de ma bite quelques minutes, Eve ce mis à quatre pattes me pressentant ainsi sa délicieuse croupe charnue.« Vas-y prends moi ! » me lança-t-elle. Sans perdre une seconde, ma bite se présenta au niveau de sa petite chatte humide et la pénétra d’un coup sec. Putain que c’était bon, elle était encore toute serré. Je commençais par donner des coups secs très fort mais très lentement pour qu’elle sente bien ma bite en elle. A chaque coup un petit crie s’échappait d’elle. Puis, je mis à accélérais rapidement, de plus en plus vite au point que mes couilles claquaient sur ses cuisses.« Oh oui putain c’est bon accélère » me supplia-t-elle, ce que fis sans ménagement. Sa chatte c’est alors liquéfié, la cyprine coulant littéralement sur ses cuisses le tout accompagné de nombreux cries de plaisir.A présent totalement décomplexais par la situation, je voulu savoir quelle bonne chienne elle était. D’un coup nette je stoppe mes coups de basin. Ma bite planté dans sa chatte, je me penche sur elle, att**** c’est deux mamelles et lui susurre à l’oreille :« Tu aimes ma bite, salope ! »« Oui… » me répondis-t-elle canlı bahis siteleri timidement.« Tu en veux plus ? »« Oui… » « Alors, dis que tu es une grosse salope ! »« Je suis une grosse saloooooope » me murmuras-t-elle alors que je venais de lui assommer un coup de bite très profond.Je continuais à la pilonner comme cela de nombreuses minutes elle se traitant de grosse chaudasse, de salope, de pute… Plus elle s’insultait, plus elle m’excitais, plus je la pilonnais avec force et plus elle en redemandais. Une pure baisse comme j’en avais pas eu depuis des lustres.Alors que je continuais à la labourer sans ménagement, Eve me dit « Maintenant encule moi ! ». J’étais en plein rêve, j’allais enfin tester la sodomie. Je sortis ma bite de sa chatte détrempé et me présenta à l’entré de son anus. Cm par cm ma bite rentra dans son merveilleux cul sans aucun problème. Quelle sensation géniale, un délice. Je commençais par faire plaisir à ma belle d’un soir par des petits va et viens tout en m’occupant de sa petite chatte avec mes mains. Ce traitement sembla lui plaire fortement. Une fois bien son anus bien dilaté, je décidais de libérer mes coups afin qu’Eve sente bien ma bite au plus profond de son cul. Je crois que j’ai jamais entendue une femme prendre autant son pieds, un truc dingue, digne d’un film de cul. Je sais pas combien de fois elle a joui, mais rien semblait arrêter son appétit sexuel. Puis elle se libère de ma bite, se retourne, enlève ma capote et prend ma bite directement en gorge profonde. Elle continua à me sucer comme une déesse en furie quelque minutes. Ne pouvant plus me retenir, je lui signal que je vais venir mais rien ne l’arrête et je finis dans énorme râle par lui éjaculer dans la bouche. Une fin incroyable car une pas une goûte de mon sperme ne ressortie de sa bouche. La fatigue tomba sur nous quelque seconde après. Ils nous fallu dix bonnes minutes avant de nous relever et de rentrer au camping. Je raccompagnais sans un mot Eve jusqu’à sa tente. S’en suivit d’un long baiser en guise d’adieu. De retour dans ma tente je me couchais sans réveiller ma femme. Elle dormait comme une masse et ne sus rien de ma folle nuit de sexe.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın