Waël

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

WaëlJe suis un bel homme cinquantenaire d’origine libanaise. Sportif, mince, bronzé et jouisseur. Je fais du commerce international de haut niveau et traite souvent directement avec les représentants des états. Je gagne énormément d’argent dans des transactions parfois peu avouables. Je suis donc très riche mais je travaille beaucoup et j’ai peu de temps pour moi. Je voyage dans le monde entier, vis à l’hôtel toute l’année dans des palaces. C’est mon luxe. Ma vie privée est très éclectique car je suis curieux, ouvert, pervers et l’expérience m’a montré qu’avec l’argent on peut pratiquement tout obtenir.A Paris par exemple je réside au « Tarmasy » car ils ont un personnel bien sûr compétent mais beau. Quand j’ai envie d’un bon moment je commande un whisky hors d’âge et demande au room service qu’une serveuse me le porte dans ma suite. Si la fille me plait je lui propose de rester un moment en montrant un billet conséquent. Si elle refuse j’en sors un deuxième, puis un troisième. Je ne perds jamais. Il y a toujours un prix qui évapore les réticences morales. Et une jeune femme belle qui se vend pendant ses heures de service fait tout pour vous satisfaire car le temps lui est compté. La dernière fois c’était une grande blonde aux yeux bleus, suédoise je crois, qui m’a sucé, s’est masturbé, m’a fait l’amour puis enfin s’est tuzla escort laissée sodomisée à quatre pattes sur le tapis persan tout cela en une demi-heure pour un prix qui devait représenter pour elle un mois de salaire. Quand je la croise dans l’hôtel elle me salue respectueusement d’un « bonne journée Monsieur » en baissant les yeux.A Marrakech je descends dans un Riad renommé. Je connais bien le Concierge général qui parle six langues couramment et est particulièrement efficace pour les servies personnels et discrets moyennant un bakchich proportionné à la difficulté à résoudre. Il connait bien mes goûts et j’ai du mal à le surprendre. La dernière fois je lui ai demandé de venir me voir dans ma suite et je lui ai dit sans témoins « j’ai envie d’un jeune homme pour la soirée, je le veux de ma taille, mince, beau, parlant anglais, actif et passif, sensuel et habitué à donner son corps ». Deux heures après il me présenta une perle rare, un jeune marocain cuivré, cultivé, étudiant en architecture, bisexuel et bien vicieux avec qui j’ai passé de très bons moments car comme actif il fût très endurant pour mon bon plaisir. Je l’ai bien récompensé car il y avait longtemps que je ne m’étais pas fait enculer par une belle queue avec autant de jouissance.A Pékin je vis dans un palais au centre-ville. Je demande à disposer escort tuzla de très jeunes femmes justes majeures. Une demi-heure après plusieurs filles me sont présentées dans ma suite. Elles sont de tailles et de looks différents mais toutes jolies et habillées sexi. J’en choisi deux. La dernière fois je leur demandé de se gouiner devant moi. Elles ont fait ça très bien avec beaucoup d’entrain. Puis je les ai baisées. L’une après l’autre en demandant à la deuxième de regarder en se masturbant jusqu’à la jouissance. La plus grande avait fait semblant de jouir en me regardant. Avant de la laisser repartir je l’ai enculée debout avec trois doigts à sec, fermement en lui tirant les cheveux en arrière. Elle gémit et à son regard je vis qu’elle acceptait ma domination.A Bangkok je réside dans une tour de verre où le palace occupe les cinq étages supérieurs avec piscine et héliport sur le toit. J’appelle de réceptionniste et lui demande à voir son catalogue de prestataires. Il se présente dans ma suite avec une tablette informatique et m’indique le menu à consulter et me précise « il suffira de me communiquer le N° ». Je prends mon temps car il y a plusieurs centaines de très beaux jeunes disponibles. Des hommes, des femmes et des transsexuels, Ce sont ceux-là qui m’excitent quand je suis dans cette région dont tuzla escort bayan c’est une grande spécialité. Ils sont sélectionnés très jeunes en fonction de leurs penchants naturels puis ils sont éduqués à la prostitution de luxe et progressivement transformés par des traitements hormonaux et des opérations chirurgicales. Ceux que je préfère sont ceux qui sont très féminins en ayant encore leur sexe d’homme actif. La dernière fois j’ai sélectionné le N° 354, un transsexuel assez grand, mince avec de beaux seins ronds, un visage d’ange, un regard intelligent et un petit pénis bien dur sur les photos. Je l’ai loué pour la soirée. Il est arrivé très élégant avec des talons hauts et une minirobe blanche sur sa peau caramel clair. Il parlait bien anglais. Il a été très girl-friend en se blottissant contre mon épaule et m’embrassant doucement sur les lèvres. Je l’ai déshabillé doucement, l’ai fait tourner devant moi pour le déguster des yeux. Son corps était parfait, très bandant. Son petit pénis pendait devant de minuscules testicules épilés. Je me suis baissé et je l’ai sucé pour le faire bander. Il avait alors un sexe de 10 cm bien dur. Nous nous sommes caressés sur le lit, partout et je constatai qu’il avait un anus peu serré, très souple. Je l’ai couché sur le dos et me mis sur lui avec ses jambes sur mes épaules et je l’ai baisé longtemps en lui demandant de me regarder dans les yeux. Quand je vis qu’il allait jouir du cul je l’ai branlé et nous avons déchargé ensemble lui sur son ventre moi dans son cul.J’ai d’autres souvenirs de Tahiti, Tokio, Rio, Moscou …

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın