Pulsions bisexuelles 3

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Pulsions bisexuelles 3À la suite de nos deux précédentes rencontres avec Julien, notre amant bisexuel, ma belle et moi avions hâte de recommencer. Nous parlions souvent de lui, de ce que nous avons fait, mais aussi de ce que nous souhaiterions faire avec lui.Cécile me reparlait aussi assez souvent de sa petite exhib devant le livreur de pizza. Elle avait vraiment aimé se montrer à moitié nue devant un autre homme, sans qu’il ne se passe rien d’autre. Elle avait envie de le refaire.Quant à moi, j’avais aimé voir ma belle avec un autre homme, et par-dessus tout, j’ai aimé retrouver la sensation d’avoir une queue en moi, que ce soit dans ma bouche ou dans mon cul.Nous vivions presque tout le temps nus quand nous étions seuls chez nous.Début janvier, nous sommes allés dans un sex-shop afin de faire quelques emplettes. Nous avons acheté un gode chacun et un plug pour moi.Nos jouets faisaient partie de nos ébats : nous nous godions mutuellement. Parfois même, lorsque ma belle n’était pas là, je me faisais du bien tout seul (et je suppose qu’elle aussi, même si nous n’en avons jamais réellement parlé).Très vite, ces petits jeux nous ont donné envie de recontacter Julien pour qu’il passe un week-end entier chez nous. Nous aurions plus de temps que lors de nos rencontres précédentes, ce qui nous laisserait le temps justement de nous laisser aller à nos envies et de faire plus de choses.J’ai donc proposé à notre amant de venir mi-janvier chez nous. Il n’avait rien de prévu et accepta notre proposition. Il viendrait du vendredi soir au dimanche après-midi.Le jour venu, Julien est arrivé chez nous aux alentours de 19h (Cécile et moi étions rentrés du travail à 18h). Nous nous sommes embrassés, puis passions au salon prendre un apéritif. Je proposais de nous mettre plus à l’aise avant de nous installer. Nous nous sommes déshabillés et commencions à discuter. Cécile et moi étions assis sur le canapé, et Julien sur le fauteuil face à nous. Son regard se posait souvent sur le minou de ma femme et sur mon sexe dur.Après quelque temps, j’avais de plus envie de goûter à sa queue, si bien que je suis venu me mettre à genoux devant lui et ai commencé à le sucer. J’ai vite été rejoint par Cécile. Nos langues se mélangeaient autour de son gland. Je lui titillais l’anus en même temps, y faisant glisser un doigt. Il n’a pas résisté à ce traitement bien longtemps et, après nous avoir prévenus, s’est répandu sur les seins de Cécile.Elle est partie se laver, et en l’attendant, Julien m’a sucé tout en me mettant des doigts. Ma femme est revenue alors que notre amant avait mon sexe dans sa bouche et deux doigts en moi. Elle a rejoint mon suceur. J’avais maintenant deux bouches qui s’occupaient de ma queue et mes couilles et deux doigts qui coulissaient en moi, c’était génial. J’ai joui dans la bouche de ma belle qui a tout avalé. Notre week-end commençait bien !Il était 20h30. Nous commencions à avoir faim. Cécile a dit “et si on commandait des pizzas ?” tout en me faisant un clin d’oeil. Le message était clair, elle voulait s’exhiber. J’ai passé la commande, nous devions être livrés 45 minutes plus tard. Nous sommes allés dans la chambre en attendant le livreur, pour choisir la tenue que ma belle porterait pour lui ouvrir. Notre choix s’est porté sur un ensemble soutien-gorge/string noir, mais très transparent.Nous sommes revenus au salon, histoire de bavarder un peu. Voir Cécile comme ça nous a remis très en forme. Peu avant que le livreur ne sonne, Julien et moi nous étions rhabillés. Puis l’interphone a sonné. J’ai jeté un coup d’oeil par la fenêtre, c’était le même livreur que la dernière fois. Cécile lui a ouvert, à moitié nue. Elle a pris tout son temps pour le payer. Le jeune homme avait le visage aydın escort tout rouge et paraissait gêné. Une fois la porte fermée, elle est venue s’asseoir avec Julien et moi, et nous avons mangé. Cécile était toute excitée par ce qu’elle venait de faire. Une fois le repas fini, nous sommes passés au salon pour prendre un digestif.Nous avons discuté tout en buvant notre verre. Nous étions totalement nus, Julien et moi bandions. Ma femme a donné un préservatif à Julien, lui a dit de s’asseoir à côté de moi sur le canapé, et s’est empalée sur lui. Ils étaient à côté de moi en train de baiser. Je caressais les seins de ma belle, ses fesses, son petit trou, le corps de Julien. Au bout de quelques minutes, elle a voulu changer de partenaire et est venue se mettre sur moi. Elle alternait entre nos queues plusieurs fois. Je ne l’avais jamais vu comme ça, elle nous chevauchait comme une bête, jusqu’au moment où nous avons joui, Julien dans la capote et moi en elle.Nous sommes partis prendre une douche ensemble, puis sommes retournés au salon. Nous discutions un petit bout de temps, et vers 23h30 ma belle, fatiguée, est partie se coucher.Nous étions donc seuls Julien et moi. Nous parlions surtout de sexe, ce qui nous a excité. Je lui ai montré le gode et le plug que nous avions acheté. Il a eu envie de me les mettre. Je me suis mis à quatre pattes sur la canapé, et Julien me léchait l’anus et me mettait des doigts. Il m’a ensuite mis le plug qui est entré sans aucun mal. Je l’ai sucé avec le plug en moi. Je me suis remis en levrette pour qu’il me gode. Il a commencé par de lents va-et-vient, puis a accéléré la cadence. J’en voulais plus, je le voulais en moi. Il a mis un préservatif et a remplacé l’objet. Je prenais beaucoup de plaisir, je me suis surpris à gémir et à pousser quelques petits cris. Je me suis ensuite allongé sur le dos, les jambes autour de son cou. Dans cette position, je trouve qu’on la sens encore mieux, et en plus je voyais son visage. Il m’a sodomisé un bon quart d’heure comme ça, avant d’exploser. Il s’est retiré et s’est allongé contre moi. On est restés l’un contre l’autre à se toucher et à s’embrasser un petit moment. Nous avons décidé de prendre une douche ensemble et d’aller nous coucher.Le lendemain matin, je me suis levé vers 9h. J’ai préparé le petit-déjeuner. Julien m’a rejoint une demi-heure plus tard. Cécile s’est réveillée aux alentours de 10h. Je lui ai raconté ce que nous avons fait pendant qu’elle dormait. Elle n’était pas étonnée, mais elle aurait voulu voir ça. Et surtout, elle espérait qu’il nous restait encore des forces !Après avoir mangé un morceau, ma belle nous a demandé un massage car elle avait un peu mal au dos. Elle s’est allongée sur le lit de notre chambre. Julien et moi étions à genoux à côté d’elle, lui à sa droite, et moi à sa gauche. Nous lui prodiguions un massage à quatre mains après l’avoir enduit d’huile de massage. Après lui avoir massé le dos, je me suis attardé sur ses fesses pendant que Julien lui massait les jambes et les pieds. Je lui ai demandé de se retourner, ce qu’elle a fait. Allongée sur le dos, notre amant continuait à lui masser le bas du corps. Je m’occuper de ses bras et de ses seins. Nous avons ensuite échangé nos positions Julien et moi. Pour finir, nous lui malaxions tous les deux sa poitrine. Elle avait deux queues au garde-à-vous de chaque côté. Elle a commencé à nous branler lentement. Elle avait envie qu’on la prenne à tour de rôle. Elle nous a demandé de nous allonger cote à cote pour s’empaler sur nos sexes. Elle s’est d’abord mise sur moi, puis Julien (qui avait mis un préservatif), puis moi à nouveau, et ainsi de suite. J’ai joui en elle, et elle s’est tout de suite mise sur notre amant escort aydın avec mon sperme dans sa chatte. Quand il a joui à son tout et que Cécile s’est retirée, les couilles et la queue de Julien étaient recouvertes de ma semence. C’était excitant.Nous avons pris une douche à tour de rôle, et allions manger.Après le repas, nous avons décidé d’aller traîner en ville, histoire de faire un peu de shopping, Cécile voulait profiter des soldes. Nous avons fait quelques magasins, mais rien de transcendant, jusqu’à une boutique de lingerie où Julien a flashé sur un ensemble soutien-gorge/culotte rouge vif. Il voulait l’offrir à ma belle à condition qu’elle le porte lors de sa prochaine venue.Nous avons fait quelques emplettes, et nous sommes rentrés aux alentours de 16h30-17h.Nous nous mettions de suite plus à l’aise, nous mettant dans le plus simple appareil. Ma femme a essayé le cadeau de Julien. Il lui allait à ravir, elle était très sexy.Nous buvions une bière, puis l’apéritif tout en discutant. Nous avons décidé de faire un jeu : un action ou vérité version hot. Le gagnant du jeu donnera un gage au perdant.Je ne sais plus exactement l’ordre des questions/défis, mais voilà à peu près ce que ça donnait :Cécile, vérité : À quand remonte la dernière fois que tu as fait une fellation ? Question facile…Julien, vérité : Dominant ou dominé ? Il n’est pas vraiment attiré par ça, mais ce serait plutôt dominé.Moi, action : Embrasse Cécile pendant 30 secondes. Ce n’est pas vraiment un problème.Cécile, action : Ordonne à Julien de faire quelque chose de coquin. Elle lui a dit de se masturber devant elle. Il l’a fait pendant 2 minutesJulien, action : Touche les fesses de Fabien.Moi, vérité : Raconte un fantasme. Ce qui m’est venu à l’esprit, c’est de lécher le minou de ma femme après qu’elle ait fait l’amour avec un autre, et qu’il ait joui en elle.Cécile, vérité : As-tu déjà pratiqué la sodomie ? Oui, avec moi uniquement.Julien, action : Fais une position du kamasutra avec qui tu veux. On était censé jouer habiller et juste mimer, mais on avait décidé que, pour ce genre de défi, nous le ferions réellement pendant 2 minutes. Il a fait un 69 avec Cécile.Moi, action : Julien te masturbe pendant 2 minutes. Pas de problème !Cécile, action : Envoie une photo de toi nue à ton 10ème contact. Hors de question !Julien, vérité : Décris la plus belle tenue pour une femme. Pour lui, c’est seins nus, une culotte, un jean et pieds nus. Ça l’excitait de voir une femme pieds nus en jean.Moi, action : Met une fessée à Cécile. Elle s’est mise sur moi, et je lui ai mis la fessée.Cécile, action : Entre dans la salle de bain avec la personne de ton choix et sort dans 2 minutes. Elle y est allé avec Julien. Ils sont revenus avec un grand sourire aux lèvres.Julien, vérité : As-tu déjà pratiqué la sodomie ? Oui, dans les deux sens.Moi, vérité : Pratiques-tu le naturisme ? Non (enfin juste chez nous), mais j’aimerais bien essayer sur une plage.Cécile, vérité : Quand t’es-tu masturbée pour la dernière fois ? Il y a trois jours, en prenant un bain, avec son gode. Je n’étais pas vraiment étonne.Julien, action : Demande une faveur au joueur de ton choix. Je l’ai sucé pendant 2 minutes.Moi, action : Fais un 69 avec qui tu veux pendant 2 minutes. Avec ma femme.Nous avons joué pendant plus d’une heure, certains défis étaient sympas, mais d’autres un peu trop extrêmes (pisse sur un joueur, sors dans la rue nue, envoie une photo de toi nu, etc.). Au final, c’est Cécile qui a perdu et moi qui ai gagné. Le gage que je lui ai donné c’est de recevoir une éjaculation faciale de Julien et moi (elle me l’avait toujours refusé jusqu’à présent). Elle a longuement hésité, mais a fini par accepter. Elle s’est mise à genoux et aydın escort bayan notre amant et moi nous sommes levés. Elle nous a branlés et sucés alternativement, passant d’une queue à l’autre indifféremment. Nous lui en avons mis partout sur le visage. La voir comme ça m’excitait énormément. Le sperme coulait sur son menton.Elle est partie se laver le visage et est revenue. Elle m’a regardé amusée, et m’a dit “finalement c’était pas si terrible que ça, on pourra le refaire si tu veux. Mais pas tous les jours quand même !” J’étais aux anges.Après avoir dîné, nous sommes allés directement dans notre chambre. Nous étions allongés tous les trois, nous nous caressions sensuellement, nous embrassions, passant d’une bouche à l’autre, d’une langue à l’autre. On était tous les trois très excités. Julien a léché Cécile pendant qu’elle me suçait. Nous avons échangé les rôles, et c’est moi qui me retrouvais entre les cuisses de ma belle.Cécile voulait réessayer la double pénétration. Je la préparais donc en la léchant et en la doigtant. J’adore lui lécher le petit trou.Une fois prête, Julien s’est allongé, a mis un préservatif et ma belle s’est allongée sur lui pour me laisser libre accès à son magnifique cul. J’ai posé mon gland à l’entrée et j’ai commencé à pousser lentement. Une fois que j’étais bien en elle et qu’elle s’est habituée à cette pénétration, nous avons accéléré le rythme. Ma femme était dans un état second, elle criait à chacun de nos mouvements. Nous avons tenu assez longtemps, mais nous avons fini par exploser. J’ai éjaculé sur ses fesses. Nous avons pris une douche bien méritée.Nous sommes revenus au salon, devant la télé histoire de nous reposer un peu. À un moment, Cécile est partie dans la chambre, et est revenue vêtue uniquement d’un jean. Elle voulait faire plaisir à Julien. Elle s’est assise en face de lui et a posé les pieds sur la table basse. Notre amant lui a proposé de les masser, ce qu’elle accepta. Il lui a ensuite demandé timidement s’il pouvait les lécher. Pour seule réponse, elle porta un pied devant la bouche de Julien. Ça l’excitait visiblement, puisqu’il bandait à nouveau. Ma belle lui proposa de le branler avec ses pieds.Je me suis mis sur le fauteuil, pendant qu’eux deux étaient sur le canapé. Elle lui caressait la verge sur tout son long, le branlait avec les deux pieds. Il prenait souvent un de ses pieds pour le porter à son visage. Il a éjaculé sur ses pieds et les a nettoyés avec sa langue. J’ai regardé avec attention toute la scène, un peu excité, en me demandant ce qui l’attirait autant dans cette pratique. Je me suis dit qu’il faudrait qu’on essaie ma femme et moi plus tard.Julien l’a remercié, visiblement très heureux. Elle est allée se nettoyer et est revenue nue.La fatigue arrivait à mesure que l’heure passait. Nous sommes allés nous coucher.Le dimanche matin, j’étais une nouvelle fois le premier à me lever, vite suivi par Julien. Ma belle n’est arrivée qu’une heure après. Nous étions naturellement nus tous les trois. Notre amant nous a proposé d’aller au restaurant le midi, et de repartir juste après.Vers 11h, nous sommes allés dans la chambre. Cécile s’est mise en levrette. Julien l’a prise et moi je me faisais sucer par ma femme. J’ai rapidement joui, et elle avalait chaque goutte de mon sperme. Elle continuait à me sucer malgré tout, jusqu’à ce que notre amant jouisse à son tour.Nous nous sommes préparés pour aller au restaurant.Là-bas, nous avons mangé en échangeant sur notre week-end. Nous nous apprécions de plus en plus, et nous nous sommes dit qu’il fallait qu’on remette ça rapidement. Julien est célibataire actuellement et n’a que rarement des aventures. Il était donc libre assez facilement les week-ends.Une fois le repas fini, nous nous fîmes la bise (lieu public oblige) et rentrions chacun chez soi.Nous l’avons invité trois semaines plus tard pour un week-end.N’hésitez pas à laisser vos commentaires si vous souhaitez que je vous raconte la suite.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın