Pauline, lesbienne mais pas que !! chap 7

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Pauline, lesbienne mais pas que !! chap 7je me réveille doucement, je m’étire de tout mon long dans mon lit, en me retournant, je vois Geoffrey, mon cousin, allongé dans mon lit, les bras derrière la tête, encore endormis. je me rappelle alors la folle nuit qu’on a passées tout les deux. je me rappelle aussi de ses dernier mot avant que je m’écroule de sommeil, il veut que je lui taille une pipe aussitôt que je me réveillé, et qu’il aime commencé ses journée les couilles vides. et bien mon petit Geoffrey, tu ne va pas être déçu, je vais te les vidée moi t’es bonne couille bien juteuse remplie de foutre, je vais te les siphonner, tu n’arrivera plus a y sortir la moindre goutte de sperme pour les semaines a venir,  tu ne pourras plus jouir sans pensée a moi.je me glisse entièrement sous les draps, et doucement je m’approche de lui, bien que ma tête sois les draps, les draps son fin, ce qui me permet de bien voir se que je fait.il avait déjà une demi molle, je me glisse entre ses jambe, mes main caresse lentement ses jambe, elles remontent ses cuisse, ma main droite, lui effleure ses burne, qui on du bien se gorger de jus durant son sommeil, tendit que ma main gauche, continue sa caresse vers son ventre, j’approche ma bouche de ses grosse couille, sa bite est penchée sur le coter droite, de mes lèvre, j’embrasse ses couille remplie de foutre frais, j’y dépose de doux baisée, avant que j’en gobe une dans la bouche, lui passant ma langue dans ma bouche la caressent et la sucent bien fort, je sentais ses couille palpiter dans ma bouche, je l’entendais grogné, sa devait pas lui déplaire, je continue de gobée ses burne, je vois sa bite commencer a sautillée, elle commence même a se gonflée, je relâche ses burne de ma bouche, j’att**** sa bite avec ma main droite, je sort ma langue, et du bout de ma langue, je caresse toute la longueur de sa bite, je décalote son gland, et y fait tournée ma langue dessus.je gobe son gland entre mes lèvre et l’aspire dans ma bouche, je pouvais ainsi sentir sa bite se gonfler dans ma bouche, qui commençais a vouloir me forcer le passage pour entrer dans ma gorge, son souffle se faisait plus profond, je faisait de lent va et vient, dans des bruit de succion obscène, une fois sa bite bien bandé, je le fit entrée dans ma gorge, il se crispais quand son gland fut enfin au fond de ma gorge, j’augmente la pression, il commençais a râler son plaisir, je continuais mes lent va et vient, sa bite glissais facilement dans les profondeur de ma gorge, son gland me réchauffais la gorge, je sentais ses veines palpiter dans ma bouche et ma gorge, je le sent bouger, les draps se soulève, et mon regard de salope se plonge dans le regard de mon cousin, il est en extase, sa cousine lui pompe le dard comme une chienne en manque, je ne le quittais pas du regard, il voyais sa bite plongé dans ma bouche pour se caler au fond de ma gorge serrée, ma gorge se resserrais sur sa queue bien bandé, il referme les yeux et penche sa tête en arrière dans un soufflement de soulagement, il me mit une mains sur la tête pour me guidée dans le rythme qu’il souhaite.”pfffffiiiiiou!! sa fait du bien de se réveiller la queue dans la bouche d’une meuf! mmmmmmmh t’es qu’une vrai salope! j’ai tellement envie de remplir ton estomac avec mon foutre! mes couille son pleine a craquer! je sent que tu va bien me vidé sale chienne!”il me fit augmenter la vitesse, puis il m’attrapa les cheveux avec ses deux main, maintenant, c’est lui qui prend le rythme, il me baise la gorge, sa bite se plantais au fond de ma gorge, recouvrant ainsi sa bite de salive bien glissante, de temps en temps, il me mettais sa bite au plus profond de ma gorge et m’agrippais pour que je ne puisse pas reculée la tête, m’empêchent de respirée, il me donnais de bon coup de rein pour baiser ma bouche, ma salive  coulais sur ses couille. “mmmmmh ouii c’est trop bon!! ta gorge va me faire jouir!! prend juste mon gland en bouche sa vient!!”je le retire de ma gorge, mes lèvre juste posée a la base de son gland, je lui suce et tourne ma langue autour de son gland, je le vois se crispée, il agrippe encore plus fort mes cheveux.”aaaaaaaaaaah prend tout salope! garde tout en bouche! imprègne toi du gout de mon foutre tout frais!!!”je sent sa bite se crispée, ses nombreux jet tape le fond de ma bouche et mon palais, ma bouche se remplis de foutre, je continue de donner des petit coup de langue bien placée sur son gland, ma bouche était pleine de son jus de couille, son foutre était plutôt doux, épais, bien collant, et avait un léger gout sucrée. il laissa ainsi son gland dans ma bouche pleine de foutre pendant 5 min, il reprenais son souffle, il retira son gland de ma bouche.”mmmmmmh marmaris escort trop bon! t’es vraiment douée pour vidée les couille toi! ouvre un peu t’a bouche salope, que je vois mon foutre avant que tu ne l’avale!”je lui montre ainsi, ma bouche pleine a craquée de son sperme, il me fait signe que je peut enfin avaler, j’ai avalée de grosse gorgée, son foutre chaud me tapissais la gorge, une fois le tout avalée, j’ouvre la bouche et lui montre que j’ai bien tout avalée, je repris son gland entre mes lèvre et le lui suça pour récupérer, les dernières goutte de son foutre coincée dans sa queue.”aaaaaaaaaaaah!! c’est indescriptible tellement c’est bon! mmmmmmmmh tu ma bien vidée les burne! j’ai plus rien en stock! dommage que je reparte se midi! sinon je t’aurais fait ta fête! j’essaierais de repassée au plus vite! maintenant que j’ai un vide couille qui fait se que je lui demande! je crois bien que je suis devenue accro a toi!”nous descendons prendre le petit déjeunée, ma mère était rayonnante, vu la baise qu’elle a eue hier soir sa m’étonne pas, mon père était très câlin avec elle, la matinée se passa très bien, je lançais des regard de perverse a mon cousin, je lui montrant discrètement un téton ou alors lui dévoilant mon cul sous son nez, sa devait l’excitée, mais il était plus capable de bandée vu la pipe de se matin, c’est après mangée qu’il nous quitta, ma mère le ramené chez ses parent, il me promis toute fois qu’il essaierais de s’arrangée pour revenir au plus vite.nous somme samedi, je n’est eue plus de nouvelle de sandra, ni de ses parent pendant 2 jours, sandra et sa famille rentre chez eux demain, j’envoie un message a sandra et lui demande si elle veux que je passe demain, je lui demande de peur qu’elle ne soit fatiguée. elle me dit qu’elle préférais plutôt lundi car effectivement elle était fatiguée et ses parent aussi. quelque minutes a peine, je reçu un message de son père :”salut ma p’tite pute! je passe te cherchée demain aprèm après avoir déposer ma femme et ma fille! papa a faim! il veut son petit vide couille personnel ! habille toi bien sexy pour demain! papa va te défoncée comme tu aime!”j’ai eue un grand sourire après se message, je donne l’information a mes parent que le père de sandra viendra me chercher demain après midi pour m’emmener chez eux, ils acceptent.le lendemain je passe ma matinée a choisir les vêtement que je vais portée, je choisie alors, un débardeur gris clair, bien moulent ou il y avait écrit en gros “MILK!”, il me compressais bien les seins, il m’arrivais au dessus du nombril, un jolie leggings blanc bien moulant aussi, et bien sur je ne portait rien en dessous, se qui me faisait bien moulée ma petite fente, je me fit une queue de cheval, et je mis aussi mes lunette de secrétaire. il arrive a 15h, je pris ma veste en jean et souhaitais une bonne aprèm a mes parent, je cours vers la voiture et y grimpe a toute vitesse, mes parent me regarde partir, je fait une bise au père de sandra, mais j’avait qu’une envie c’est de baisée! la ! maintenant ! tout de suite! on est partie rapidement sur la route.on parle de tout et de rien, il me dit que les fille qu’il a baisée n’était pas aussi douées que moi, qu’il n’avait qu’une envie c’est que je lui vide les couilles comme une bonne petite pute. on arrive a une maison que je ne connais pas, on arrive devant la porte.”on va être tranquille ici! c’est la maison de mon collègue mark, celui qui m’avait indiquée la crique a la plage! t’inquiète pas il est sympa!”son collègue nous ouvre, c’est un homme plutôt grand, 1m87, il est plutôt beau garçon, bien habillé, du gel dans les cheveux pour les plaqué en arrière, il doit avoir 35 ans, un sourire charment, des yeux gris clair.”salut mark! tu va bien?””nickel et toi? pas trop dur le retour de paris?””si un peu mais t’en fait pas! je te présente pauline! pauline, mark! mark, pauline”il s’approche de moi, me prend la main et la baise, ses lèvre son douce et chaude.”enchanté! je vois que tu choisie bien t’es belle fille mon salaud!””que veut tu! ma fille a du gout!””aller rentrée! installée vous!”nous rentrons dans sa maison, elle était spacieuse et bien décorer, il me retira ma veste, dévoilant ma grosse poitrine ou était écrit en gros “MILK!” dessue, se qui le fit sourire, il me fit m’assoir sur un canapé en cuir, les deux hommes, s’assoient dans des fauteuil en face de moi, et commencent a discutés entre eux, ils parlaient du travail, je me sentais exclue, je n’arrivais a ne rien dire a cause de ma timidité.”dit moi! elle est pas bien causante ta salope! pourtant tu m’a dit que c’était une folle du cul! certes elle est sexy mais niveau conversation, c’est pas sa!””t’inquiète! escort marmaris elle est juste timide avec les nouveau visage! a au faite encore merci pour le tuyaux, c’est vrai qu’on a baisé comme des bête dans cette crique!””de rien, du moment que vous vous êtes amusée c’est le principal.” il me fait un clin d’œil.”au faite! tu m’avait pas dit que tu t’était tapée la patronne petit enfoiré!””ouai et maintenant j’en fait se que j’en veux, c’est ma pute maintenant, elle me donne tout se que je veux si je la baise! par exemple….” il me regarde avec insistance.”si tu me laisse baisée ta petite copine, je serais plus en clin a parler de ton dossier a la patronne, elle t’augmentera et tu pourra rester a travailler chez toi.””heeeeu attend! a la base, tu m’avait dit que je pouvais passer chez toi pour que je puisse la baisé tranquillement, pas pour que tu te la tape devant moi!””oui, enfin tu m’avait pas dit que tu t’avait trouvé un aussi jolie petit lot! après a toi de voir! je sait que tu préférais rester chez toi a rien faire, plutôt que de venir bossé tout les jours au bureau a la même heur!”je peut voir dans les yeux du père de sandra, un grand moment de doute, mais dans son regard, je peut voir qu’il a pris une décision.”c’est d’accord! mais je compte quand même la baisée après alors me la fatigue pas trop!””ouai t’inquiète! t’a fait le bon choix mon pote! ma petite tu va te régalée!” il me fait signe de venir vers lui, je me lève du canapé et m’approche de lui, il me fait signe de me mettre a genoux entre ses jambe.”enlève mon pantalon petite pute!” je m’exécute, je défait son bouton de jean, et baisse sa braguette, son regard avait changé, il avait un regard de prédateur chassant sa proies. je lui retire son jean jusqu’à ses cheville, je vois alors que sa bite est déjà en érection, elle dépasse de son boxer, elle doit bien faire 18 ou bien 19 cm, il a la même grosseur que celle du père de sandra, son gland est nettement plus gros, je n’attendais pas qu’il me fasse signe que je retire son boxer, je le fit naturellement, sa bite jaillie alors devant moi , elle palpite, ses couille son grosse, a croire qu’il n’a pas jouis depuis des mois, a la vue de son engin, ma moule commençais déjà a mouiller, mes téton pointais sur mon débardeur.”suce la! comme la bonne petite chienne en manque de bite que tu est!”j’att**** son membre d’une main, je pose mes lèvre sur son gland pour y déposer un baisée, puis j’aspire son gland brulent dans ma bouche humide, je tournais ma langue sur son gland, je vois qu’il a l’air d’aimer sa, j’essaye de faire passer toute sa bite dans ma bouche et de l’introduire dans ma gorge, mais son gros gland m’y empêche, je prend alors se main, et les pose sur ma tête, il fut étonnée, et il compris vite que si il voulais que sa bite aille jusqu’au fond, il allait devoir me donner un coup de main.c’est dans un grand coup de rein, qu’il arriva a me la mettre entièrement dans ma gorge, sa bite épaisse et palpitante remplit ma gorge serrée, il me fait de lent va et vient, collant mes lèvre a son pubis, son gros gland raclais ma gorge, j’était excitée comme une folle, ma salive recouvrais sa bite de tout son long.”aaaaaah effectivement tu lui a bien appris! mmmmmmmmmh je pourrais jouir directe dans sa gorge tellement c’est booon!! mais je préfère jouir au fond de sa petite chatte!” il quitta ma gorge et me releva, on est debout en face a face, il enleva mon débardeur et colla sa tête entre mes seins, il les gobais, il suçais si fort mes téton bien dur, puis il me retourna et il enleva mon leggings,.”waooow!! quel cul! et elle porte rien en plus! mmmmmmh je vois aussi que t’es bien trempée sale chienne! je vais te ramoné ta petite chatte en chaleur et la noyée sous mon sperme!” il me poussa vers le canapé, il me poussa pour que je tombe sur l’accoudoir, il releva mon cul et me posa son gros gland a l’entrée de ma petite chatte toute trempée, il essaya de me pénétrée mais bien que ma chatte soit trempée il n’y arrive pas, son gland est trop gros.”putain la chienne! t’es si serrée que j’arrive pas a te la mettre! t’es plus serrée qu’une vierge ma parole!”il cracha sur son gland, il le présenta de nouveau a ma moule, et me donna un violent coup de rein, sa bite me perfora, je me mis a hurler de plaisir, je sentais son gros gland s’écraser dans le fond de ma chatte, ma moule était remplit, il resta au fond de moi, apprécient ainsi ma chatte serrée autour de sa grosse queue.”aaaaaaaaaaaaaah!!! putain t’es bonne! mmmmmmh je suis si serrée dans t’a p’tite chatte! t’es brulante! tu devait attendre sa depuis un moment! ta chatte se contracte autour de ma bite!”il se retira pour mieux s’enfoncée marmaris escort bayan au plus profond de moi, il me baisais sans retenue, que des coup bien violent, son gland frappais bien le fond avec vigueur et fermenter, je hurlait et couinais de plaisir a chaque coup de bite, je regardais le père de sandra, il ne perd pas une miette, il tien dans l’une de ses main, sa bite bien dur qui allait bientôt me remplir a son tour, mark continuais de marteler ma chatte avec vigueur, a chacun de ses coup, mon cul claquais contre ses hanche, ma chatte l’aspirait pour qu’il aille de plus en plus profond, il commença a aller de plus en plus vite, il m’agrippais ferment les hanche, je me sentais partir, sa queue allait me faire jouir! ses grosse couille frappais continuellement mon petit clito! je sentais qu’il allait pas tarder et moi aussi!”aaaaah mmmmmmh sa vient! je sens que sa vient!!!! nnnnnngh prend tout mon foutre salope! tu va vider mes couille avec ta chatte de salope!! nnnnnnnnngh !!!”il s’encra au fond de ma chatte dans un dernier coup de reins, et envoya ses gros jet de foutre, frapper le fond de ma petite chatte en chaleur, ses couille tressautais sur mon clito a chaque gros jet qu’il envoyais au fond de moi, sa bite palpitais en moi, j’ai eue un orgasme a chaque jet qui frappais au fond de ma moule, mes jambe tremblais, il râlais a chaque jet qui percutais le fond de ma chatte, il resta comme sa au fond de ma petite chatte, sa queue me remplissent de foutre bien chaud, il me donnais quelque dernier coup de rein bien violent pour m’entendre couinée sous les coup de sa bite, nos respiration se faisait profonde et lente, il se retira lentement, centimètre par centimètre, ma chatte continuais a l’aspirer, une fois son gland sortie, il alla vers son fauteuil et si laissa tomber.”putain aaaaah qu’elle salope! aaaaaaah elle ma complètement vider les couilles! aaaaaah j’espère que demain mes couille pourrons se remplir, parce qu’avec la dose que je lui est mise, pas sur que j’arriverais a baisé la patronne demain! putain qu’elle est trop bonne cette petite chienne! bien meilleur que les petite pute de stagiaire que j’ai pu fourrée et mise en cloque!”le père de sandra se lève, ma tête est collée sur le coussin en cuir du canapé, je sent le foutre de mark me bruler le ventre, il se met a mon niveau et me dit: “sa va ma petite pute?” je plongeais mes yeux dans les sien, et avec une petite voix je lui répond:”encore, aaaaah encore, aaaahh encore plus de bite, aaaaaaaaah toujours plus de foutre; aaaaaaaaaah baise moi par pitié, aaaaaah je veux encore jouir, aaaaaah pitiééééééé!!!!””t’es la bonne petite pute a papa! pour te récompenser! je vais te baisée comme tu aime et faire encore jouir! t’es mon petit vide couille personnel, et papa a les couille bien pleine du bon foutre que tu aime!” il m’embrasse, sa langue s’entremêle avec la mienne, je suis en feux, ma chatte réclame sa bite au fond d’elle.il va derrière moi, il m’att**** les hanche et me pénètre violement, je jouis rien qu’a sentir sa bite cogner le fond, il me baisais rapidement, tapant toujours le fond, ma chatte devenais folle, elle reconnaissait sa bite, elle le pompais, elle le serrais comme dans un étau, elle voulait qu’il jouisse au fond de moi, ma chatte était en feux, sa bite me limais comme j’aime, je sentais un gros orgasme en approche, je sentais sa bite tressauter, il me bourre plus violement, nous allons jouir ensemble!”nnnnnnng papa arrive! papa va remplir ton ventre déjà bien remplit de foutre! je sens que sa vient! prend tout! vide moi les burne ma p’tite pute a moi!!!”il me donna son dernier coup, nous jouissons tout les deux en même temps, ses jet puissant frappais mon intérieur, son foutre se mélangeais avec celui de mark, il se vidais en moi, son foutre et celui de mark me remplissais et me réchauffais le ventre, il resta en moi, m’embrassant le dos et le cou. il se retira, ma chatte était enfin apaiser, je fut combler, je restait ainsi, la tête contre le cousin en cuir, et le cul relever par l’accoudoir du canapé, le père de sandra s’écroula dans le fauteuil lui aussi.”aaaaah elle m’a bien vidée aussi! je pourrais jamais me séparé de ma petite salope de belle fille! “”encore merci mon pote! et t’inquiète on fera comme on a dit! une promesse est une promesse!”on est rester chez mark jusqu’à 18h le père de sandra m’aida a me rhabiller, nous quittions mark qui me fit comprendre, qu’on allait très vite se revoir, j’ai dormit tout le long du trajet de retour, une fois arrivée chez moi, j’embrassais une nouvelle fois le père de sandra, une fois arrivée dans la maison, je n’est pas vu mes parent, surement sont il aller voir des amis, j’ai eue assez de force pour aller dans ma chambre, je me suis écroulée dans mon lit , et m’endormis avec le bonheur d’avoir joui comme la plus salope des salope.Fin :)suite prévue ^^ n’hésiter pas a me conseiller pour les futur histoires a venir 😉

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın