Nudité Guerrière

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Nudité GuerrièreJeune étudiant faucher recherchant une source de revenu temporaire. Reluquant les annonces classées du journal local. Observant une offre intéressant venant d’un groupe de femmes artistes peintres. Demandant la présence d’une personne de sexe masculin pour faire des poses de nus. Une très bonne rémunération promise le salaire cependant non divulguée dans l’annonce. Devant contacter Jocelyne professeur d’art dans une université de la région. L’appelant dans la journée même si je n’étais pas super à l’aise avec la nudité devant publique.Me fixant un rendez un vendredi dans l’après midi à son bureau au travail. N’ayant pas de cours après 14 heures. Faisant connaissance avec la dame âgée dans la cinquantaine. Une châtaine aux yeux bruns de corpulence généreuse. De beauté moyenne avec un sourire charmeur. Me donnant quelques information au sujet de la séance créative. Tout en me posant quelques questions. Apparaissant alors à son bureau durant la journée…Jocelyne – Alors…Salut jeune homme…(Nous serrant la main…M’assoyant devant elle)…Moi – Salut…Jocelyne – Intéressé envers les poses de nus…Moi – Enfin…Oui…Je crois…(Mon visage rougissant un peu)…Jocelyne – Une nouvelle expérience ou bien tu en as déjà fais auparavant…Moi – Une nouvelle expérience…Jocelyne – Hummm…T’as quel âge…Moi – 23 ans…Jocelyne – C’est bien jeune…À l’aise avec la nudité devant publique je suppose…Moi – Moyennement…J’y vais plutôt pour l’argent facile…Jocelyne – Hummm…L’argent facile…Tu parais bien…Aux études dans quel domaine déjà…Moi – Technologie sonore…Jocelyne – Tu mesures 5 pieds 6 environ…Moi – À peu près 5 pieds 6…Jocelyne – T’as l’air en forme…Une activité particulière pour avoir une silhouette aussi athlétique…Moi – Je suis un fervent adepte d’arts martiaux et d’escalade en montagne…Jocelyne – Hummm…Vraiment très bien…175 dollars pour une pose de 4 heures…Çà te vas…Moi – Enfin…Oui…Je suppose…Jocelyne – Présente toi au local 274 de l’université à vingt heures demain sans faute…Moi – J’y serai…Jocelyne – C’est un groupe balıkesir escort de cinq femmes artistes peintres de profession en passant…Alors que du sérieux…Moi – C’est noté…Me présentant au local 274 en soirée. Faisant connaissance avec les cinq autres femmes âgées entre 45 et disons 65 ans. Jocelyne maître d’oeuvre me signifiant d’aller me déshabiller dans la petite pièce tout près. Revenant le visage rougi un peu gêné par la situation. Le groupe de femmes devant leur tableau vierge me reluquant sans trop d’intentions. Jocelyne me dirigeant pour me faire prendre une seule et unique pose. Me demandant si j’étais à l’aise avec la situation lui disant que oui. Devant un fond de pièce de couleur anthracite. Me plaçant debout le fessier appuyé devant sur une table de bois. Un sabre japonais en guise de canne m’y appuyant de la main gauche sur le bout du manche. Ma tige bien en vue au pubis taillé court. Une petite table à mes pieds comprenant au dessus une théière et deux tasses à ces côtés. Les récipients remplis d’une émulsion de thé vert. Les trois objets visiblement d’origine japonaise. Orné de fleurs de cerisier et de hérons aux ailes déployées.Pouvant faire un arrêt de 5 minutes à toutes les demi heures. Remarquant à ma grande surprise que quelques femmes semblaient se rincer l’oeil durant la séance. Les croyants artistes d’expériences et consciencieuses du moment. Ma tige se dressant un peu sans créer de malaise inévitable. Ma fervente jeunesse pouvant peut-être en émoustiller quelques unes. Remarquant que trois femmes du groupe malgré leurs âges paraissaient super bien. Notant Nicole de corpulence généreuse dans la cinquantaine avancée. Ressemblant un peu à Aliss Bonython mais en plus vieille. Elle semblait avoir beaucoup de caractère. Étant aussi très calme et posée.Les peintures des six femmes terminées pouvant alors aller me rhabiller. Le groupe me remerciant de ma présence avant mon départ. Jocelyne me demandant de passer à son bureau pour me donner mon salaire. Discutant un peu avec celle ci. Me proposant d’aller prendre un café en sa compagnie si j’en avais balıkesir escort bayan le temps. Voulant peut-être me suggérer de revenir me présenter pour d’autres séances naturistes. Nous dirigeant vers un café non loin de l’université nous prenant une table. Jocelyne commandant deux grands lattés pour ainsi discuter…Jocelyne – Alors…C’était bien la séance…Moi – Oui…Vraiment très bien…Jocelyne – En parlant brièvement avec les filles…Tu pourrais revenir poser à tous les samedis si tu veux…Moi – Enfin…Peut-être…Je sais pas trop…Jocelyne – 300 dollars pour les prochaines séances…Ce serai un bon chiffre…Moi – Enfin…300 dollars…C’est beaucoup…Pour le même nombre d’heures…Jocelyne – Le même nombre…Mais avec certaines conditions…Moi – Et les conditions c’est quoi…Jocelyne – Premièrement…Tu devras être accompagné d’une femme nue sur chaque tableau…Moi – Enfin…Okay…Pour le moment…Jocelyne – Une femme venant du groupe des cinq artistes peintres m’y ajoutant…Moi – Enfin…Jusque là…Jocelyne – Chaque personne représentée en ta compagnie…Enfin…Moi – Enfin…Quoi…Jocelyne – Devra faire l’amour avec toi avant la veille de chaque représentation…Moi – Ah…Vraiment… Jocelyne – Ce qui donnera une toute nouvelle perspective aux oeuvres d’arts…Moi – Et avec le petit jeune de 23 ans qui en sera l’heureux élu…Jocelyne – Voulant en faire une exposition…Avec ton consentement bien sûre…Moi – Ah…Oui…Peut-être…Il faudrait peut-être s’en reparler de celle là…Jocelyne – Étant aussi la première à devoir être introduite de ton hydre…Moi – Enfin…Jocelyne…Jocelyne – Disons ce soir…Chez moi…Sans attache…Moi – Aussi rapidement…Jocelyne – Comme une louve en chaleur et son apprenti…Moi – (Bon…Je sais pas trop quoi lui dire maintenant…Jocelyne – Le groupe au complet devra y passer si tu acceptes…(Alors ta réponse)…Moi – Enfin…Pour 300 dollars la séance…Je dirais…(Oui…Réfléchissant)…Jocelyne – T’as eu beaucoup d’expériences sexuelles avec les filles…Moi – Non…Pas tellement…Jocelyne – Alors…De escort balıkesir fourrer six femmes matures en manque d’affection…Çà ne t’intéresse pas…Arrivant chez Jocelyne nous dirigeant vers sa chambre en trombe. La madame me signifiant tout d’abord…Jocelyne – Désolé de te l’apprendre…Mais ils faut être filmés…Moi – Enfin…Ce n’était pas inscrit dans le contrat…Jocelyne – C’est seulement une preuve de notre consentement…Déshabillés fourrant la grosse chatte poilue de mon instigatrice par en arrière. Très vocale et expressive sous une lumière tamisée. Me demandant de l’introduire en vitesse et toujours plus fort. Baisant ma première femme de cinquante ans et plus à vie (55 ans). Jocelyne ayant quelques ressemblances avec Marie Claude Barrette. Une chaude cochonne qui fut assouvie deux fois durant la soirée. Appréciant le missionnaire et la position de l’enclume l’introduisant. La madame n’avait visiblement pas baisée depuis longtemps. Gémissant en s’agrippant fermement de mon fessier. Ma tige de grosseur moyenne faisant résonner des sons de pénétrations mouillées dans toute la pièce. Jouissant en profitant de la situation au maximum. La madame se délectant de ma fervente jeunesse. Lui donnant un ou deux bels orgasmes durant la prestation. Goûtant à sa fente en début d’hostilité. Elle fut quand même assez étonnée de ma dextérité vis à vis ma jeune vingtaine. Frissonnant sous mes coups de langue bien appliqués. Faisant mouiller son bel abricot comme une vieille chatte en chaleur. Elle savait d’instinct que je n’allais pas m’épuiser facilement.Repartant au lendemain matin de chez elle me laissant ses coordonnées. Me disant de revenir samedi soir à la même heure au local 257. M’avouant avoir grandement apprécié ma compagnie. Fourrant une nouvelle fois la madame au vendredi soir suivant. Dans sa voiture cette fois ci à l’arrière d’une école du premier cycle. Apercevant quelques passants dans la pénombre. Le seul fait d’être vu en sa présence m’obligeant à la pénétrer de façon plus rapide et soutenu. Le véhicule brassant passablement avec ses jambes grandes ouvertes. Appuyés sur les dossiers de la banquette arrière et du siège avant. Me retirant pour venir éjaculer sur sa jupe grise foncée qu’elle portait toujours. Jocelyne encore une fois déstabilisée par ma fervente jeunesse. Replaçant sa brassière puis reboutonnant son chemisier.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın