L’Offre et la Demande (Carmen)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

L’Offre et la Demande (Carmen)Accoté sur l’automobile Ford Concorde attendant Claudette et Danielle. C’est plutôt Carmen qui apparut avec sa sacoche à bandoulière sur l’épaule. Une petite dame de 62 ans divorcé depuis un fort moment. Blonde aux cheveux courts avec les yeux pers. Mesurant 5 pieds 2 pouces avec de belles fesses rondes. Portant un pantalon corsaire serré assortie d’un haut noirs avec des rayures blanches et roses. Fort joviale avec une silhouette un peu enveloppée et de gros seins tombant. Une très belle femme dans l’ensemble voulant faire son épicerie en ma compagnie…Carmen – Bonjour…Moi c’est Carmen…(Venant me faire la bise)…Moi – On se croise des fois à la résidence…Carmen – Oui des fois…Notant qu’à chaque fois que je croisais sa route. Je venais tout juste de m’envoyé en l’air avec l’une des retraitées de la résidence. Une odeur de vieille chatte caractérisant habituellement mon hygiène en générale…Carmen – Il fait beau non…Je me cherchais quelqu’un pour aller pique-niquer…Moi – Ah…bon…Si vous voulez…Je peux y aller avec vous…Carmen – J’ai pas tellement besoin d’épicerie dans mon frigo…J’avais juste besoin de prendre un peu d’air frais…Achetant quelques aliments au super marché. Des tranches de melon d’eau, un casseau de fraises, du pain tranché multigrain, de la poitrine de dindon tranché, des tomates, un 2 litres de jus de pomme, de la mayonnaise, de la moutarde de dijon, du miel et des piments bananes marinés. Notant que la madame dégageait une chaleur particulièrement intense en ma compagnie. Frôlant ses seins à plusieurs reprises sur mes flancs. Une odeur de chatte mouillée bien présente. Elle devait avoir la petite culotte trempée…Carmen – As tu déjà fais du yoga…Moi – Non…Jamais…Carmen – Aimerais apprendre à en faire…Moi – Oui…Si vous voulez…Nous dirigeant vers un parc du coin très peu achalandé. Déposant une couverture sur l’herbe près d’un arbre. Oubliant d’acheter des ustensiles. On buvaient tous les deux le jus de pomme à même la bouteille. Carmen prenant son index et son majeur pour tartiner ses deux tranches de pain de moutarde de dijon, de miel et de mayonnaise. Léchant le tout en me regardant droit dans les yeux. Se confectionnant un aydın escort sandwich avec tous les aliments disponibles. Moi faisant de même un peu après…Carmen – Hummmmmm…Succulent…Nos sandwichs engloutis. Mangeant une tranche de melon puis quelques fraises chacun. La madame qui voulait à présent m’enseigner quelques postures de yoga sur la couverture…Carmen – La posture du chien tête en bas…Garde une respiration lente et régulière en faisant tous les mouvements…Une position ressemblant à un chien qui s’étire. Pieds et mains tendus sur le sol. Le fessier bien remonté dans les airs. Le corps en équerre à 45 degrés…Carmen – Hummmm…C’est bien…Maintenant la posture du poisson…La dame allongée toute droite sur le sol. Dirigeant ses mains sous ses fesses en surélevant son torse vers le haut. La tête penchée vers le bas. Sa grosse poitrine ressortant devant mes yeux. Exécutant la même posture de mon côté pendant 5 ou 6 minutes. Carmen qui gémissait tout bas durant ce mouvement…Carmen – La posture du triangle maintenant…Debout les jambes écartées apposant sa main droite à côté de son pied gauche. Son bras gauche aligné à l’horizontale dans les airs. Reprenant une position centrale pour faire de même de l’autre côté…Carmen – La posture du grand angle…Debout le jambes bien écartées cette fois ci. Posant sa tête au sol et dirigeant chacun de ses bras vers ses pieds. Visualisant une forte démarcation d’humidité vers son entrejambe. Déjà que son arôme et son parfum venait passablement titiller mes parois nasales. Pour ensuite finir avec la posture du chien museau face ciel. Allongée sur le sol ses jambes écartées à la largeur de ses hanches. Appuyant ses mains tout près pour faire redresser son bassin vers le haut. Carmen me démontrant toute la rondeur de son fessier et de sa poitrine en se relevant de cette façon. Nos deux corps transpirant un peu. Arrêtant la variation de nos positions. J’avais bien aimé pratiquer cette activité en sa compagnie…Carmen – Prêt pour revenir à la résidence mon cher…M’invitant chez elle pour prendre un café. Je pouvais voir sa moule toute mouillée et ses grandes lèvres gonflées sous son pantalon. Discutant un peu je savais trop bien que la dame avait envie escort aydın de faire l’amour. Remarquant la pointe de ses seins durcie sous son haut de vêtement. La madame devenant de plus en plus séductrice à mon égard…Carmen – T’as vraiment de beaux yeux…Moi – Merci…Toi aussi…Carmen – T’as seulement 23 ans…Tu parais plus âgé…Moi – Ah…Merci du compliment…Carmen – Si j’avais ton âge…Enfin…Même si…Moi – Même si…Carmen – Tu sais…Quand tu fais l’amour à une…Tout d’abord on l’entends…Et puis après on s’informes…Moi – On me l’avait déjà signifié auparavant…Carmen -J’ai la chatte toute mouillée…Moi- Çà je l’avais remarqué…Carmen – T’aimerais voir mes gros melons…Moi – Enfin…Si vous voulez…Carmen – Ensuite t’auras juste à venir me fourrer comme tu veux…Moi – Ah…Hey bien…Carmen – Viens au salon…Déshabille toi et garde ton sous vêtement…Je vais faire de même de mon côté…La dame allant chercher quelque chose à sa chambre un peu avant. Revenu ne portant que sa petite culotte noire. Avec un vibrateur blanc dans sa main gauche. Carmen assis dans un fauteuil voyant sa superbe poitrine tombante. Ses pointes dressées et ses grosses aréoles brunes. M’indiquant de rester debout devant et de contempler le tout tout en me masturbant. Caressant sa chatte introduisant son vibrateur dans son antre chaud. Sa petite culotte abaissée aux cuisses. Cinq minutes de masturbation mutuelle passées. Et la voilà qui m’indique de m’approcher et d’insérer ma tige dans sa bouche. Sa tête tournée sur le côté se masturbant toujours…Carmen – Allez…Viens prendre et goûter mes gros seins… Me délectant de sa grosse poitrine molle avec avidité. Carmen masturbant ma tige et caressant mes fesses. La madame qui voulait se faire prendre sur la table de cuisine fait de bois franc. Quand même assez robuste pour supporter son poids…Carmen – Allez…Prends moi…Prends moi…Carmen penchant son corps sur la table devant. Pour se faire entreprendre vers l’arrière. Enlevant sa petite culotte pour la déposer sur le sol. Une main sur son épaule gauche et l’autre sur sa hanche droite. Introduisant ma tige dans sa fente au pubis taillé court. La madame qui aimait se faire assouvir lentement…Carmen aydın escort bayan – Hummmmmm…C’est bien…Garde ce rythme…Agrippant ses deux hanches pour venir la prendre plus fermement. Fatiguée de cette position Carmen se retournant de l’autre côté. Pour l’entreprendre dans la position du cadenas. Assis sur le rebord de la table. Ses bras appuyés vers l’arrière entourant ses jambes autour de ma taille. Les yeux dans les yeux pour ensuite embrasser ses lèvres puis ses gros seins volumineux. Une position très jouissive éjaculant mes semences chaudes dans son antre au bout de dix minutes. La madame venant m’étreindre au même moment en me réconfortant. Caressant ma nuque en collant son corps chaud contre le miens…Carmen – C’est bien…T’as réussi…Va prendre une douche…Repasse ce soir vers 22 heures…J’ai encore envie de me faire niquer…Cognant à sa porte entrouverte entrant. Dans la pénombre la madame qui était déjà en pleine action dans sa chambre. L’entendant gémir au loin. Faisait aller et venir son vibrateur dans sa fente avec ses cuisses bien ouvertes. Déposant l’objet sur sa table de chevet tout près. Elle voulait se faire fourrer solide dans le lit ouvrant ses jambes. Venant en elle au bout de dix minutes. Prenant une pause pour ensuite nous doucher ensemble. Et regarder un film au salon. La madame qui me chevauchait 25 minutes plus tard sur le divan. En poussant quelques…Hun…Hun…Hun…Hun…Hun… Sa grosse poitrine vacillant devant mes yeux. Apposant ses mains sur ma poitrine imberbe et musclée. Se retirant un instant pour faire jouer un film érotique amateur au salon. Observant un jeune homme qui défonçait sans retenu une vieille femme en levrette. Carmen m’indiquant qu’elle voulait à présent se faire entreprendre de cette façon.Une semaine passée revoyant la dame à nouveau pour faire l’épicerie. Fourrant Carmen dans la voiture sur le chemin du retour dans un coin isolé. La madame qui m’avait chauffé durant tout le trajet. Habillée d’un chandail de dentelle noir ultra sexy au décolleté plongeant. Puis d’un pantalon serrée blanc. Gratifié d’une branlette espagnole en début d’hostilité. Fourrant Carmen avec ses cuisses bien ouvertes comme une chienne. Dans le Ford Condorde pendant une bonne vingtaine de minutes. S’agrippant de mon fessier pour ensuite me retirer et éjaculer sur sa grosse poitrine. M’affirmant qu’elle n’avait jamais jouie autant. Me fixant rendez vous dorénavant à tous les samedis soirs suivant.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın