La mère de mon pote

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

La mère de mon poteLa mère de mon pote.Cette semaine commencent les vacances d’été, libération pour Maxime et Simon, deux amis depuis leur plus jeune âge, qui vont pouvoir oublier les cours et profiter de ces deux mois estivaux.Pour l’occasion, Maxime à inviter Simon à venir dormir chez lui cette semaine, histoire de s’amuser un peu en jouant à la console.Maxime habite avec sa mère divorcée dans un appartement très sympa en centre-ville depuis quelques années déjà. Il voit son père le weekend mais les relations sont tendues.La mère de Maxime, Kelly, est une belle femme de 42 ans et demi, de taille moyenne, blonde décolorée avec de longs cheveux lisses et avec de grands yeux bleus. Elle est au chômage depuis son divorce et ne cherche pas vraiment du travail. Malgré ce manque d’argent, elle arrive à s’en sortir. C’est une femme de goût cependant, elle est toujours très bien habillée, portant de longues robes et de beaux hauts souvent brillants et toujours bien maquillée, très jolie mais jamais vulgaire. Elle a quelques hommes dans sa vie mais on sent que ce n’est rien de concret et que ce n’est que de passage.Simon arrive l’appart’ au dernier étage du petit immeuble et sonne à la porte. Kelly ouvre, elle est très belle comme à son habitude et après une bise laisse l’ami de son fils rentrer et déposer ses affaires.Maxime et Simon passent le début de soirée sur la PlayStation puis dînent plus tard tous les deux dans la cuisine vers 22h, Kelly a déjà mangé, laissant les deux jeunes à leur rythme de vacanciers bien mérité après cette année d’études. Au fond de la pièce à côté de la fenêtre il y a un étendoir avec du linge qui sèche sous le velux entrouvert, qui par la même occasion fait rentrer un léger filet d’air frais sous les mansardes étouffantes de ce mois de Juillet.Simon porte son attention sur quelque chose de très précis néanmoins. En effet quelques sous-vêtements féminins sont étendus. Il y a trois strings, un noir en dentelle avec quelques broderies en fleurs et des ficelles très fines, un rouge en synthétique plein avec un nœud style papier cadeau sur l’arrière et string simple rose flashy. Il y a également deux soutiens gorges, l’un en dentelle rouge et l’autre rose plus simple avec quelques fleurs. Une nuisette rose en soie est également étendue.Le jeune gaillard, ne peut s’empêcher de fantasmer sur la mère de son ami à la vue de ces délicieux sous-vêtements dont il l’imagine en train de les porter sur son corps de femme mature.Une érection se présente alors. Cependant le repas commence puis se termine. Maxime s’éclipse alors quelques minutes :« J’reviens mec je vais aux toilettes ! »« Ok ça marche ! »Profitant de l’absence de son ami, Simon s’approche alors de l’étendoir et passe sa main sur les strings un par un. Il ferme les yeux puis touche la délicate matière en s’imaginant des cochonneries dont seul un jeune puceau en chaleur en a le secret. Il en porte alors un à son visage puis le respire intensément.La chasse d’eau se fait entendre, Simon repose tout en vitesse et reprend alors sa place.Plus tard, Simon monte à l’étage pour se laver les dents dans la salle de bain qui est collée à la chambre de Kelly. Après avoir lavé ses quenottes, il regarde le panier à linge et instinctivement, se met à fouiller à l’intérieur. Bingo, il déniche un petit string turquoise sur le haut de la pile. Sans attendre, Simon le porte à ses narines pour le renifler avec passion ce qui provoque une nouvelle érection fulgurante. L’odeur si particulière de ce tissu porté toute une journée le rend ivre de désir, il commence alors à se masturber tendrement la verge quand son ami toque à la porte en chuchotant fort : « Hé Simon, t’as bientôt fini ? »« Oui, oui… je sors je range mes affaires. »Vers 2h du matin, Simon, qui avait attendu que son ami s’endorme enfin, enleva son short de pyjama puis enleva le string turquoise qu’il portait depuis tout à l’heure. Le simple fait de porter le string sale de la mère de son ami sur lui avait excité le jeune vierge toute la soirée. Il en profita alors pour l’enrouler autour de son sexe duveteux et dur pour se masturber avec sans faire de bruit. Après quelques minutes de plaisir délicieux ou il s’imaginait en train de baiser Kelly, il éjacula une forte quantité de sperme bien collant qu’il s’empressa d’essuyer avec le sous vêtement hypnotisant désormais souillé de toute part, puis le cacha sous le lit et s’endormi.Le matin, vers 7 heures Simon se réveille, il n’a plus du tout sommeil. Il attend quelques minutes, mais l’ennui est assez fort et il lui est impossible de se rendormir. Il entend Kelly qui déjeune, le bruit de la cuillère qui touille la tasse en porcelaine raisonne et l’odeur délicate du café arrive jusque dans la chambre anadolu yakası escort ou l’atmosphère des nuits d’été laisse une ambiance suave dans la pièce.Kelly est remontée à l’étage, Simon se lève et passe aux toilettes pour se vider la vessie, il avait pris soin de récupérer le string sous son lit, puis après avoir un peu essuyer ses dernières gouttes d’urine il enfila à nouveau le sous vêtement souillé puis son boxer par-dessus. Son érection reprenait de plus belle.Il s’apprête à monter, Kelly est sortie de la salle de bain et est rentrée dans sa chambre. Simon rentre alors à son tour discrètement dans la salle de bain. Kelly s’est apparemment lavé les dents car le dentifrice était encore ouvert et la brosse à dents pleine d’eau et non essuyée.Simon commence alors par se brosser les dents. Une fois qu’il a terminé il entend que Kelly l’appelle discrètement :« Simon ?… C’est toi… ? »Simon sort alors de la salle de bain puis répond face à la porte fermée de la chambre de Kelly :« Oui Kelly c’est moi, je… me lave les dents je vais prendre ma douche, Maxime dort encore. »« Rentre Simon. »Simon surpris, ouvra alors la porte de la chambre et entra sans la pièce. L’atmosphère était assez chaude en cette matinée d’été, le velux ouvert laissant néanmoins passer un petit courant d’air qui n’était pas désagréable et faisant frissonner sa peau. Le rideau coulissant du velux était resté fermé, donnant une luminosité à la pièce légèrement tamisée.Kelly était dans son lit avec la couverture jusqu’à la tête et regardait Simon.« Bonjour Simon… Tu peux fermer la porte doucement s’il te plait ? »« Bonjour Kelly oui… d’accord. »Le jeune homme s’exécuta alors et s’avança naturellement pour faire la bise à la maman de son ami.Simon se pencha alors et la manœuvre dérapa légèrement. Lors du second joue à joue, Kelly fit mine d’embrasser accidentellement le cou de jeune homme.« Oh mince, pardon ! »« Euh non ce n’est pas grave… »Kelly avait une idée derrière la tête…« Simon, tu viens à côté de moi ? On peut discuter cinq minutes ? »« Euh oui d’accord comme vous voulez. »Simon s’installa alors sur le lit à côté de Kelly.« Ah non viens sous la couette tu seras mieux ! »« Ah, d’accord. »Simon un peu timide commença à s’exécuter puis fut couper par la jolie blonde quadragénaire :« Ah mais tu enlèves ton bas de pyjama et ton tee-shirt hein ! Tu vas avoir trop chaud sinon ! »Simon, de plus en plus perturbé, se déshabilla fébrilement, un peu honteux de montrer son corps frêle et imberbe de jeune homme en boxer devant cette belle femme.Kelly tira la couette pour lui laisser la place puis une fois allongé, la tête relevée contre l’oreiller, elle remit la couverture sur le jeune homme.« Ça va tu es bien là ? Tu as bien dormi cette nuit ? »« Oui très bien merci… Ça va on s’est couché un peu tard puis j’ai eu du mal à m’endormir. »« Ah bon ? Pourquoi tu avais du mal ? »Kelly s’approchait un peu plus du jeune homme après avoir posé sa question.« Euh j’avais un peu mal à la tête en fait… mais c’est passé ! »« Ah oui tu es sur ? Dit moi tu n’aurais pas fouillé dans la corbeille à linge ? Il y a quelque chose qui en a disparu… »« Alors la non… Je ne vois pas de quoi vous voulez parler ? »« Ah oui vraiment… Un petit string à moi, de couleur turquoise… je l’ai mis à laver hier soir, et ce matin le panier était à moitié ouvert et il avait disparu de la pile alors qu’il était juste au-dessus. Bizarre tu ne crois pas ? »Kelly venait de se coller à Simon, elle posa délicatement sa main sur le torse doux du jeune puceau.Simon gêné essayait de répondre :« Non non… Je ne vois pas pourquoi j’aurais fait ça… »« Moi je vois pourquoi… Je sens tes regards appuyés sur moi quand on est dans la même pièce, je suis sûre que tu fantasmes un peu sur moi ? Non ? »« Kelly, euh non j’en sais rien, enfin, je… ça peut arriver je ne fais pas exprès, hum… »Kelly, sous la couverture, commençait alors à caresser le torse de Simon.« Tu sais tu peux tout me dire, je te trouve plutôt mignon, et j’ai toujours eu un petit faible pour les gringalets comme toi… »Kelly venait de glisser sa main sur le boxer de Simon, et commença à insister sur la zone intime. Simon était partagé entre la peur de ce qui était en train de se passer et l’excitation car son sexe commençait à bander un peu sous les caresses de plus en plus appuyées sur son appareil génital.Kelly approcha sa bouche de l’oreille de Simon pour lui murmurer : « Je suis sûre que tu t’es branlé dans mon string… »Puis elle approcha son visage dans le cou de Simon, elle inspira un peu son odeur suave pendant qu’elle expira son souffle chaud dans le cou de l’étudiant.Simon eut un délicieux frisson qui lui parcouru le corps en sentant beykoz escort la chaleur du visage et du souffle de cette belle femme mature. Son érection devient alors ferme.« Je vois que je te fait de l’effet petit coquin… »Kelly qui avait toujours la main sur le boxer pouvait sentir le sexe maintenant dur comme du béton. Elle aimait sentir ce pouvoir qu’elle avait sur ce corps frêle et léger. Toujours sous la couverture, elle baissa délicatement le boxer de Simon qui remonta un peu ses jambes pour l’aider, puis porta le sous vêtement masculin jusqu’à ses narines.« Hum, tu sais que j’adore cette petite odeur d’homme ? »Simon ne savait pas quoi répondre, il esquissa un sourire hébété.« Hihi t’es mignon… » Dit Kelly délicatement tout en lui caressant la joue.Kelly redescendit sa main sous la couverture pour atteindre le sexe vierge du jeune homme quand elle sentit quelque chose.« Qu’est-ce que c’est ? Je peux aller voir ? »Kelly se glissa alors sous la couette puis en s’approchant de la zone intime de Simon elle découvrit alors que ce dernier portait le fameux string turquoise tant recherché…« Ah, je crois que je l’ai retrouvé… »Kelly resta alors sous la couette puis approcha son visage du sexe gonflé du puceau excité. Elle pouvait sentir une odeur de sperme séché mélangé à une petite pointe d’urine masculine et de sa propre odeur féminine. Cela excitait terriblement les sens de la belle cougar avide de chair très fraîche.Elle déposa alors un baiser très appuyé sur le sexe de Simon puis passa sa langue du bas de la verge jusqu’au gland.Simon pouvait sentir cette douce chaleur à travers le string qu’il portait toujours sur lui.Cette sensation le transcenda et il se laissa faire en profitant de ce qui allait s’offrir a lui.Kelly passa rapidement aux choses sérieuses et décala le string souillé sans l’enlever pour mettre a nu le sexe doux et non velu de Simon.Elle passa à nouveau sa langue bien appuyée du bas de la verge jusqu’à l’urètre, puis elle répéta l’opération une nouvelle fois en terminant cette fois par un avalage du gland.Ca y’est Kelly venait de mettre dans sa bouche le sexe dur et vierge du jeune étudiant, elle se délecta de cette bite à l’odeur un peu forte après une nuit d’été qui n’avait encore jamais été dans un orifice féminin. Kelly prenait un plaisir fou à sucer passionnément ce gland bien rose et luisant de salive.Simon qui ne voyait qu’une forme s’agiter sous la couette fermait les yeux et se mordait les lèvres de plaisir. Il sentait son sexe bien au chaud dans la bouche de Kelly humide. La belle blonde caressa ensuite délicatement ses petites testicules rondes et passa un doux coup de langue afin de ne pas chatouiller le futur homme.Kelly commençait à avoir chaud elle décida de remonter en grimpant sur Simon pour l’embrasser passionnément. Elle déposa d’abord un baiser sur sa bouche, puis elle sorti un peu sa langue pour inciter le jeune garçon à ouvrir sa bouche. Les deux langues se mirent à s’entremêler dans les deux palais ou les salives se mélangèrent sensuellement.Kelly qui était vêtue d’une nuisette ultra courte rose, ne portait apparemment pas de sous vêtement. Elle profita d’être sur Simon pour insérer en elle sans crier gare le sexe du jeune mâle.Le moment tant attendu arriva, Simon était maintenant complètement inséré dans le vagin de la maman de son pote, il était désormais dépucelé. Il fut pris d’une vive émotion, puis se reconcentra et essaya de faire quelques mouvements. Kelly se rendit compte de sa maladresse touchante et pris donc le taureau par les cornes en imposant le mouvement à suivre. Toujours couverts de la couette, les deux amants s’adonnaient à un ébat sulfureux. Kelly faisait toujours de bons mouvements de bassin sur la bite de Simon qui essayait de prendre un peu plus d’assurance. La température commençait à monter et Simon posait ses mains sur les petites fesses encore bien rondes de son institutrice sexuelle.Il en fallait peu à Simon pour qu’il sente la sauce monter. Kelly le remarqua et s’arrêta net, il fallait faire durer le plaisir. Elle se déshabilla alors entièrement. Simon pouvait admirer ses petits seins encore fermes pour son âge et son corps encore mince de femme mature qui présentait de légères poignées d’amour.Kelly s’allongea sur le dos, elle invita Simon à descendre sa tête au niveau de son vagin puis elle remonta la couette. Simon devait tout apprendre et il se lança alors dans un cunnilingus improvisé.En approchant son visage l’odeur particulière lui rappela celle qu’il avait inspiré du string turquoise récupéré dans le bac à linge sale. Il devient enivré et à nouveau ivre de désir pour cette femme aux pulsions rayonnantes.Simon déposa alors sa main sur le vagin à la kadıköy escort température élevée et légèrement humide pour effectuer de douces caresses ce qui plaisait énormément a Kelly.Il déposa ensuite sa langue et lécha le vagin doucement mais avec insistance. Le goût du vagin émoustillait les papilles du jeune dévergondé.Kelly apprécia sentir cette langue chaude et humide de salive se déposer sur sa vulve prête à exploser comme un volcan en éruption. Cependant elle remarqua que Simon se débrouillait bien mais n’était pas efficace. Elle faisait exprès de gémir un peu plus fort dès que sa langue passait sur son clitoris gonflé.Simon au fur et a mesure était guidé par la belle quadragénaire et insista donc sur la zone clitoridienne car il avait compris que c’était ici la zone du plaisir. Il appuya alors fortement sa langue en la faisant aller de droite à gauche puis de haut en bas.Kelly sentait monter l’excitation en elle, les terminaisons nerveuses de son clitoris étaient sensibles et envoyaient comme de petites décharges de plaisir ce qui fit frissonner son corps.Simon commençait à avoir chaud sous la couette. Au même moment Maxime toqua à la porte :« Maman ? Tu sais où est parti Simon ? »Kelly se releva alors en sursaut pour se mettre en position assise, remonter la couette jusqu’à ses seins, puis mettre la couverture en boule au niveau de Simon pour ne pas se faire repérer.Maxime ouvrit la porte sans prévenir :« Maman t’es la ? Ah t’as pas vu Simon ce matin ? »« Non mon petit cœur, je l’ai pas vu du tout je suis désolé. »Pendant ce moment-là, Simon était en boule sous la couette, toujours le nez dans le vagin de Kelly. Il en profita pour essayer de continuer à lui lécher le sexe malgré la position assise peu adéquate.Kelly était rouge pendant qu’elle parlait à son fils et avait du mal à contenir son plaisir quand la langue passait sur sa vulve.« Bon Maxime c’est tout ? Je peux me reposer ? »« Oui ok… Bizarre quand même qu’il ne m’a pas prévenu, bon je vais au skatepark ! »La porte se referma et Kelly ouvrit la couette pour laisser respirer Simon.« Et bien on a eu chaud mon petit ! Aller viens voir par ici, on ne va pas s’arrêter là ! »Kelly s’allongea sur le ventre et invita Simon à venir sur elle pour qu’il la pénètre en missionnaire.C’était maintenant à lui de se débrouiller pour insérer sa bite jeune à l’intérieur de cette moule kilométrée.Simon tâtonna, puis essaya de s’insérer dans le mauvais trou, il était trop bas.« Non, pas par la petit coquin, c’est interdit par ici, remonte un peu… »« C’est bon je suis bien la ? »« Oui Simon, tu es bien, tu peux y aller, pousse jusqu’au fond. Aaaaaaaah ouiiiiii »Simon s’inséra en elle sans difficulté, vu l’excitation que Kelly éprouvait, on pouvait dire que ça glissait comme dans du beurre.Kelly posa ses mains sur les fesses frêles de Simon pour le guider dans les vas et viens. Simon regardait Kelly dans les yeux. Il éprouvait un sentiment de tendresse profond pour cette femme coquine et perverse qui venait de lui ôter son pucelage.Kelly aimait sentir ce regard, elle pouvait assouvir un désir tabou de coucher avec un homme vierge du même âge de son fils.Simon pénétrait toujours Kelly avec plus d’assurance, son sexe rentrait et sortait de son vagin avec une régularité parfaite et un plaisir qu’il prit soin de savourer.Kelly sentait le sexe entrer et sortir et elle embrassa le jeune homme pour faire en sorte que leur langues s’entremêlent une nouvelle fois.Simon était comme surexcité et il accéléra la cadence et imposait de gros coups de bite bien profonds. La belle blonde sentait que la jouissance allait arriver à chaque coup de queue qui heurtait en même temps son clitoris sensible. Les couilles de Simon claquaient de plus en plus contre la partie inférieure du vagin littéralement humide.Kelly sentait le plaisir arriver, elle se crispa, se cramponna en agrippant fermement le jeune garçon puis poussa des cris de plaisirs :« Ooooooh oui ! Aaaaaaaah oh ! C’est bon ! AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH »Simon était ému, il contemplait le visage irradié de bonheur de la coquine. Il continua ses coups de butoir jusqu’à ce qu’il sente la sauce arriver à l’extrémité de son gland.Kelly, par expérience, savait qu’il allait venir, elle agrippa Simon pour lui faire comprendre de ne pas se retirer, elle voulait qu’il éjacule en elle.Simon ne put se retenir, tout son corps se contractait pour lâcher le sperme à l’intérieur de la satisfaite petite coquine.« AAAAAAAAAAH, je viens…. Oh….AAAAAAAAAH »Kelly sentait la bite de Simon se contracter en elle et laisser couler un liquide chaud qui se déposait sur ses muqueuses.Simon se retira puis s’allongea à côté, toujours avec le string sur lui, essoufflé, dépucelé, et souriant de bonheur.Kelly s’approcha et déposa un baiser dans le cou du garçon, elle posa sa tête sur son épaule puis ils s’assoupirent de fatigue, toujours sous cette couette décidément bien utile…« Merci Kelly, c’était si bon… »« Tout le plaisir est pour moi… Tu es très beau tu sais… Aller repose toi un peu avec moi… ».

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın