Conte de Noel 2017 (Chapitre 10)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Conte de Noel 2017 (Chapitre 10)Conte de NoëlChapitre 10 : Un rêve appelant au repos… Malgré les intenses miaulements de la petite Duchesse, Chatte Soumise impuissante des jeux pervers de sa Maîtresse, la petite Sissy Slut réussi tant bien que mal à garder son esprit concentré sur ses taches ménagères de Sissy Maid.Après avoir débarrassé la table de Noël, où sa Maîtresse avait abandonné la veille assiette et couverts, pour pleinement s’occuper de ses soumises, la petite Sissy Slut Amanda avait commencé par la vaisselle, rangeant ensuite la cuisine, où traînait entraves et autres choses, qui avaient servi à sa suspension, tout en se la remémorant dans de profonds émois.Quand elle rentra de nouveau dans le salon-donjon, les miaulements avaient cessé, pour laisser la place à un silence, où seul résonnait le bruits des chaînes qui reliait ses entraves. A petits pas étouffés par l’épaisse moquette, la petite Sissy Slut trottina vers le chevalet, en se remémorant la soirée de la veille, et le plaisir presque inavouable qu’elle avait ressenti, tout en commençant à ranger ce qui traînait à proximité, ainsi que prés de la cage, où la petite Kitty avait été enfermé, ce qui titilla un peu plus ses envies, qu’elle assouvi en s’y installant dans le plus grand silence, ses yeux aux longs faux cils se fermant pour mieux s’y imaginer prisonnière.Une fois, que la petite Sissy Slut Amanda jugea le salon-donjon rangé, celle-ci prit deux cadenas programmable dans la grande armoire, qui renfermait les multiples jouets de Maîtresse Xaviera pouvant apporter plaisirs et Conforts à ses soumis.La petite Sissy Slut s’assit ensuite sur le canapé de cuir, laissant ses petites fesses Comblées par leur plug gonflable profiter du doux contact de l’épais cuir noir, avant de se coucher dessus, pour essayer de ressentir ce dont la petite Chatte Kitty profitait sur ce Confortable canapé, auquel elle cadenassa d’abord ses chevilles à un des anneaux d’un accoudoir, s’attachant ensuite ses poignets au-dessus de sa tête à l’autre, ce qui dans son mouvement débrancha son boîtier électrique.Ainsi entravée, la petite Sissy Slut se dit qu’elle le rebrancherai plus tard, et se mit à rêvasser, ne se rendant pas compte que ses yeux aux longs faux cils papillonnants se faisaient de plus en plus lourd par la fatigue accumulée durant sa courte mais Confortable nuit.Malgré la douce présence vibrante dans son intimité, la petite Sissy Slut Amanda s’assoupit dans un profond sommeil.….Écartant un pan de son manteau de cuir, Maîtresse Xaviera dévoila une de ses bottes plates formes de cuir verni noir, ainsi que ses jambes gainées d’un collant résille, couvert sur les hanches par un court short de cuir noir, tandis que son buste pourvu d’une opulente poitrine était glissé dans un chemisier de satin blanc glissé dans un corset de cuir, assorti à sa cravate.D’un geste ferme, Maîtresse Xaviera fini d’ajuster solidement le harnais de tête pourvu d’un mord gag-ball entre les lèvres bleu pailleté de sa petite pony Amanda, dont la tête cagoulée de latex noir était maintenue par un large collier de maintien de cuir muni de plusieurs anneaux, dont deux étaient reliés à un palan, tandis que celui du centre était qu’en à lui raccordé par une sangle à une barre d’entrave écartant largement ses jambes, en étant fixé aux anneaux de chevilles de ses pony-boots, l’obligeant à un équilibre précaire, accentué par ses bras pliés et croisés, que sa Maîtresse lui avait sanglé aux niveaux des coudes, des avant-bras et de ses poignets avant de les enfermer dans un armbinder de cuir noir, solidement sanglé à son corset assorti à son collier de maintien. “ – Plus qu’a te mettre une jolie petite queue pour parfaire ta tenue et de quoi te faire hennir de plaisir, petite pony-girl…J’entends déjà Kitty qui s’impatiente !”Dit Maîtresse Xaviera, sur un ton ironique, en entendant sa petite Duchesse miauler dans une pièce voisine, tout en prenant un large plug muni d’une queue de cheval nattée bleu électrique, tout en caressant de sa main gantée la minuscule cage, qui emprisonnait le petit clito de sa petite pony-girl.“ – MMMMMMPPHHH !!!ME’CI, MAI’RESSE !!!IIIIIIHHHH !!!MMMMMMPPHHH !!!” Henni la petite pony, ses longs faux cils bleu papillonnant en voyant le large plug prévu pour son intimité offerte par la position dans laquelle sa Maîtresse l’avait installé, et ce malgré les œillères dont était pourvu son harnais de tête.La main gantée de Maîtresse Xaviera caressa les petites fesses nues de sa petite pony, qui tout comme le reste de son corps prisonnier de ses contraintes était à sa totale merci, après avoir enduit le large plug de lubrifiant, elle le poussa dans l’intimité offerte de sa petite pony-girl, à laquelle elle avait appris à s’ouvrir sur ordre.“ – MMMMMMMPPHHH !!!HAAAAANNNNNNN !!! MMMMMMMPPHHH !!!” Se mit à hennir la petite pony-girl, en sentant son intimité être envahi par la largeur imposante du plug-queue, qui allait lui décoré son postérieur.“ – Plus que ma petite touche grelottante, petite pony !”Dit Maîtresse Xaviera, en détachant la sangle qui reliait le collier de maintien de sa petite pony-girl à sa barre d’entrave, actionnant ensuite le palan pour que les chaînes reliées edirne escort aux anneaux de collier la force à se redresser dans un équilibre instable, tandis qu’elle se mettait à lui caresser un de ses tendres mamelons, tout en tenant dans l’autre main une paire de pinces japonaises pourvue d’un large et lourd grelot.“ – Mmmpphh… .Naaaannnnn ! S’i vou plai, Mai’resse ! MMMMMMMPPHHH !!! ” Henni doucement la petite pony, en implorant sa Maîtresse de ses yeux lourdement maquillés de bleu à la vue de la paire de pinces avec leur chaîne lestée par le lourd grelot, tandis que déjà la première pince se refermait sur son tendre mamelon rendu sensible par les nombreux et attentifs traitements, dont sa Maîtresse était si friande.Mais aucune compassion ne vint dans le regard de Maîtresse Xaviera, et la deuxième pince se referma sur le même mamelon, laissant pendre le pesant grelot dans un vile sourire, tandis que ses mains aux longs ongles manucurés s’emparait du deuxième mamelon, sous le regard implorant de sa petite pony-girl soumise. “ – MMMMMMMPPHHH !!!NAAAAANNNNNNN !!!AAARRRGHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ”  Henni la pauvre petite pony-girl, quand les pinces se refermèrent presque en même temps sur la sensibilité de son tendre mamelon, tandis qu’elle se tortillait en vain pour essayer d’échapper aux mains de sa Maîtresse, qui tendaient les chaînes des pinces en tirant sur leurs grelots, sa négation impuissante se traduisant par le balancement de sa haute queue de cheval fixé sur son harnais de tête, et totalement assortie à celle de son postérieur. “ – Te voilà une parfaite petite pony ! Petite Amanda !”Dit Maîtresse Xaviera, en secouant l’anneau nasal, qui ornait le nez de sa petite pony-girl, avant de lui détacher la barre d’entrave des chevilles de sa petite pony-girl, et de lui attacher une courte longe de cuir à son collier de maintien pour la tirer face à une des larges glaces du salon-donjon.“ – Mmmpphh…Me’ci, Mai’resse !Mmmpphh… ”  Henni doucement la petite pony-girl, en se voyant dans la glace, se tortillant pour faire bouger ses queues décoratives bleu électrique assorties à son maquillage, mais bien loin du violet foncé de sa minuscule cage congestionnée par le plaisir de se voir ainsi affublée dans sa soumission. “ – Plus un mot, petite pony ! Contente toi de hennir et de hocher la tête ! ”Ordonna Maîtresse Xaviera, en fessant de sa main gantée, le postérieur de sa petite pony-girl.“ – MMMMMMMPPHHH !!! IIIIIIHHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Henni la petite pony-girl Amanda, en tortillant cette fois, ses petites fesses striées sous la fessée, tandis que sa queue de cheval fixée sur son harnais de tête approuvait cette nouvelle directive. “ – Parfait, petite pony ! Allons donc voir où en est ma petite Kitty ! ”Dit Maîtresse Xaviera, en tirant de nouveau sur la longe, mais cette fois pour emmener sa petite pony-girl vers la porte, d’où s’échappait les miaulements de plus en plus intense de la petite Duchesse Kitty.Quand la porte s’ouvrit, ce fut le mord-boule de la petite pony-girl Amanda, qui retenue son soupir d’étonnement à la vue de la petite Duchesse dans un Confortable équilibre, où l’avait installé Maîtresse Xaviera, et qui se mit à miauler de plus belle en voyant sa Maîtresse entrer dans le garage.Maîtresse Xaviera enroula la longe de sa petite pony-girl à environ un mètre de sa petite Duchesse en équilibre sur son vélo à roue unique, et se tourna ensuite vers celle-ci avec un sourire sournois, en faisant glisser un de ses doigts gantées sur les chaînes qui servaient à maintenir sa petite Kitty en équilibre.“ – MMMMMMMPPHHH !…Naaaannnnn !S’i vou plai, Mai’resse ! Mmmpphh… ”  Miaula la pauvre petite Kitty, sous la tension supplémentaire sur les chaînes, qui étiraient ses sensibles mamelons meurtris par des trios de pinces japonaises, qui se dégageaient de son chemisier de latex rose largement ouvert et noué sur un étroit corset de cuir verni noir assorti à ses cuissardes ballets boots, bloquées sur des cales pieds fixes, qui remplaçaient le pédalier d’origine d’un vélo de cirque savamment modifié.“ – Ohhhh !…Tu me sembles bien sensible, petite Kitty !…J’espère que tu apprécies ton assise !”Dit Maîtresse Xaviera, en se mettant à caresser de sa main gantée, les petites fesses nues de sa petite Duchesse, dont la minuscule cage emprisonnant son petit clito était cadenassée à la selle , et l’empêchait ainsi de pouvoir se soustraire à sa Confortable assise, qui laissait apparaître en-dessous de celle-ci un savant jeux de pignons, dont le dernier était fixé à la roue du vélo de cirque “ – Mmmpphh… ‘Ui , Mai’resse !Me’ci, Mai’resse !HAAAAANNNNNNN !!! MMMMMMMPPHHH !!! ”  Miaula la pauvre petite Kitty, ses yeux d’azur aux longs faux cils de strass implorants sa Maîtresse quand celle-ci tourna un des pignons à l’envers, actionnant ainsi l’ingénieux système, dont un imposant final se mit à monter dans son intimité par le système d’une selle trouée.“ – J’espère pour toi que la petite pony Amanda escort edirne ne vas pas courir trop vite, petite Kitty !”Plaisanta Maîtresse Xaviera, en faisant tourner plus rapidement le pignon, entraînant ainsi un va et vient rapide dans l’intimité écartelée depuis un bon moment par l’imposante présence d’un large gode BBC. “ – MMMMMMPPHHH !!! PI’IE, MAI’RESSE !!!NAAAAANNNNNNN !!! AAARRRGHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ”Implora la pauvre petite Duchesse Cavalière, sous le va et vient, mais aussi sous une nouvelle et vive tension sur ses pauvres mamelons étirés par le fait que son équilibre avait changé malgré la barre d’entrave pour la stabiliser, et qui en même temps lui bloquait ses bras, dont les mains gantées, où tous les doigts étaient menottés entre eux, tandis que les entraves de ses poignets étaient cadenassées à son étroit corset de cuir vernis assorti à son collier de maintien, dont les deux anneaux de coté l’a maintenaient également dans son équilibre précaire. “ – Ne t’inquiètes pas petite Kitty !…Je m’occuperais du rythme ! Je ne voudrais pas te mettre la pression !”Murmura Maîtresse Xaviera, à l’oreille couverte de latex rose de sa petite Chatte Cavalière sur un ton ironique, tout en caressant le petit clito encagé déjà violet de congestion, essuyant au passage un peu de précum dont elle humecta les lèvres pailletées de noir, écartelées par un large gag-ball rose, tandis que son regard d’azur aux longs faux cils de strass surmonté d’ombre à paupières noir pailleté transperçait la blancheur du latex de sa cagoule, attestant de sa résignation. “ – Mmmpphh…  Haaaannnnn !…!Me’ci, Mai’resse ! Mmmpphh… ”  Soupira la pauvre petite Kitty, petite Chatte Cavalière impuissante et soumise au jeu pervers de sa Maîtresse, qui lui couvrait ses yeux inquiets d’un masque de latex, en le sanglant solidement à sa cagoule avant de la sentir jouer avec sa longue queue de cheval noir de jais parsemée de mèches roses, qui frottait l’arrière de sa Confortable selle.Satisfaite de cette réponse, Maîtresse Xaviera fixa des barres de chaque coté de la barre d’entrave, qui bloquait les bras de sa petite Kitty, et les relia aux anneaux, dont était pourvu le corset de sa petite pony-girl, qui avec l’aide d’une grande glace n’avait rien perdu du jeu de sa Maîtresse avec sa petite Kitty, ce qui l’avait mise elle aussi, très en émoi.Avant de libérer la petite Chatte Cavalière de son équilibre, Maîtresse Xaviera fixa une dernière barre entre le haut de la fourche, qui maintenait la roue unique du vélo et un large anneau fixé au collier de maintien à la hauteur de la nuque de sa petite pony-girl.“ – Mmmpphh… !…HaaAANNNNNNN !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Miaula la pauvre petite Duchesse Cavalière, quand sa Maîtresse la libéra de son équilibre, tout en lui laissant pendre les chaînettes de chacun des trios de pinces qui meurtrissait ses tendres et sensibles mamelons, en les ayant au prealable lestés de lourds grelots identiques à ceux de sa pony-girl, avant de s’allumer une de ses longues cigarettes.“ – Ppfffffff !!!Ne te plaint pas, petite Cavalière ! J’aurais aussi pu lesté également tes petites choses !”Dit Maîtresse Xaviera, en soufflant la fumée de sa cigarette au visage muselé de la petite Duchesse Cavalière, qui se tortillait sur le large BBC resté en position haute dans son intimité soumise, tandis que la main gantée de sa Maîtresse caressait sa minuscule prison, dont l’excitation prisonnière était devenue bien trop pleine.“ – Mmmpphh… ‘Ui , Mai’resse !Me’ci, Mai’resse !MMMMMMMPPHHH !!! ”  Miaula la pauvre petite Kitty, sous l’intense caresse et la pression, qui montait dans sa trop petite cage, tandis que sa Maîtresse lui bloquait sa respiration avec sa main gantée, après lui avoir souffler une nouvelle bouffée de sa longue cigarette au visage.“ – Ppfffffff !!! Un peu de promenade nous fera le plus grand bien à toutes les trois !”Dit Maîtresse Xaviera, en relâchant la pression de sa main gantée sur le nez de sa petite Chatte Cavalière, avant de souffler la dernière bouffée de sa cigarette, cette fois au visage harnaché de sa petite pony-girl Amanda, Maîtresse Xaviera ouvrit la porte du garage, dévoilant un grand champ entouré d’arbres, et tira ensuite sur la longe pour faire avancer sa petite pony-girl Amanda, faisant résonner les sabots de ses pony-boots sur le sol carrelé du garage “ – MMMMMMMPPHHH !!! HAAAAANNNNNNN !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Miaula la petite Duchesse Cavalière, sous les nouveaux va et vient dans son intimité Comblée, que causèrent les premiers tours de roue de vélo-sulky. “ – Au trot !”Ordonna Maîtresse Xaviera, tandis que sa cravache cinglait l’air pour s’abattre sur une des cuisses nues de sa petite pony-girl Amanda afin de lancer sa course.“ – La Belle au bois dormant se réveille enfin !!!”Gronda Maîtresse Xaviera, sur un ton sec, tandis que sa cravache cinglait de nouveau une des cuisses gainées de résille rose de sa petite Sissy Slut, dont les cadenas ne s’étaient pas déconnectés, faute de charge suffisante.“ – MMMMMMMPPHHH !…Pa’don, Mai’resse ! Mmmpphh… ”  Pleurnicha la petite Sissy Slut, tout en papillonnant les longs faux cils de ses yeux encore ensommeillés, qui découvraient le regard noir de sa Maîtresse se tenant edirne escort bayan face à elle, drapée dans son long peignoir de soie, tandis que sa petite Kitty se tenait debout à coté d’elle, dressée sur ses ballets boots, qui la faisait dépasser les deux mètres, faisant un réel contraste avec sa Maîtresse, pieds nus, dont les orteils aux ongles manucurés appréciaient la douceur de l’épaisse moquette.“ – J’en déduis que tu ne t’es pas assez reposée cette nuit, petite Sissy !…Et vu que tes cadenas n’ont plus de charge, tu comptais peut être rester vautrée sur le Canapé pour la journée !”Dit Maîtresse Xaviera, en regardant le cadenas qui reliait la chaîne des chevilles de sa petite Sissy Slut à l’anneau de l’épais Canapé de cuir.“ – Mmmpphh…Nannn, Mai’resse …Pa’don, Mai’resse ! Mmmpphh… ”  Pleurnicha la petite Sissy Slut, tandis que son regard dépité implorait la clémence de sa Maîtresse, qui faisait courir la pointe de sa cravache sur les petites fesses dénudées de sa petite Sissy Slut.“ – Non ! Tu oses me répondre, petite Sissy insolente ”Dit Maîtresse Xaviera, sur un ton sec et vindicatif, en faisant s’abattre sa cravache sur une des petites fesses nues et offertes de sa petite Sissy Slut“ – Elle peut peut être encore se « reposer » le temps que nous nous préparions, Maîtresse ! ”Suggéra la petite Duchesse, en ronronnant à l’oreille de sa Maîtresse, en sentant lui monter une mauvaise humeur matinale, tandis que ses longues griffes caressaient la soie qui drapait son corps, posant son regard d’azur amusé par la désobligeante situation de la petite Sissy Slut Amanda.“ – Excellente idée, ma Kitty !…Mais plus Confortablement alors ! ”Dit Maîtresse Xaviera, cette fois sur un ton ironique, tandis qu’elle détachait déjà les chevilles de sa petite Sissy Slut.“ – Mmmpphh… Me’ci Maî’esse … Mmmpphh… ”  Gémit doucement la petite Sissy Slut Amanda, baissant ses longs faux cils papillonnants, tout en se demandant quel allait bien être le Confort promis, tandis que sa Maîtresse lui détachait cette fois ses poignets pour la placer au centre du Canapé, et les lui attacher à un anneau du dossier.“ – Kitty…Attache lui l’autre cheville ! ”Dit Maîtresse Xaviera, en prenant une des chevilles prisonnières des ballet-boots, pour en attacher l’entrave à un anneau de l’extrémité du dossier, par une chaîne bien tendue.“ – Mmmpphh…S’i vou plai, Mai’resse ! Mmmpphh… ” Implora timidement la petite Sissy Slut, dont la deuxième cheville venait d’être cadenassée par la petite Kitty à une chaîne, et dont les yeux rieurs s’accompagnaient d’un sourire moqueur envers Amanda, en la voyant ainsi entravée, son petit postérieur dénudé maintenant au raz de l’assise, et gracieusement offert par ses jambes bien écartées et raccordés aux accoudoirs.“ – Cela devrait te réveiller, petite insolente !…Kitty, casque et masque la ! ”Ordonna Maîtresse Xaviera, tout en prenant la fuck-machine munie du large gode, qui avait officié la veille durant la punition de sa petite Duchesse dans la cage.“ – MMMMMMPPHHH !!! PI’IE, MAI’RESSE !!! S’I OU’ PLAI, AS CA, MAI’RESSE !!! MMMMMMMPPHHH !!! ”Couina la pauvre petite Sissy Slut, en se débattant inutilement dans ses entraves, en voyant la fuck-machine munie de son gode tout aussi large que le BBC, qui l’avait dépuceler la veille, et ouverte dans la matinée.Mais aucune compassion ne vint de la part de sa Maîtresse, tandis que la petite Kitty lui couvrait ses yeux implorants d’une paire de lunettes steampunk opaque, tandis qu’elle sentait le retrait sans ménagement de son plug encore gonfler, libérant ainsi son intimité soumise.“ – MMMMMMMPPHHH !!! NAAAAANNNNNNN !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Geignit la petite Sissy Slut Amanda, impuissante de se soustraire à la moitié de l’énorme gode, qui venait de s’introduire sans effort dans son intimité offerte, tandis que la petite Kitty, lui sanglait à présent un casque couvrant pleinement ses oreilles.Maîtresse Xaviera prit un vibromasseur et l’attacha à une cordelette, le tendant ensuite à sa petite Kitty pour qu’elle l’accroche à un anneau du plafond.Remontant le devant de la micro jupe de latex de sa petite Sissy Slut, Maîtresse Xaviera ajusta la cordelette pour que le vibromasseur soit bien en contact avec ses petites choses violettes et inutiles.“ – Couine petite Sissy ! Mais tache de garder ton calme !”Dit Maîtresse Xaviera, en mettant un préservatif sur la micro-cage, où régnait déjà une extrême congestion, mettant ensuite l’intégralité de la punition en route.“ – MMMMMMMPPHHH !!! HAAAAANNNNNNN !!!AAARRRGHHH !!!IIIIIIHHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Couina la petite Sissy Slut Amanda, aveugle et maintenant sourde par les gémissements de soumises résonnant dans ses oreilles, tout tortillant inutilement son bassin dans l’espoir d’echapper au large gode, qui commençait à pleinement s’insérer en elle, tandis que ses tendres mamelons et son petit clito encagé se chargeait d’électricité, le vibromasseur se mettant qu’en à lui, à « caresser » allégrement ses petites choses violacées de congestion.“ – Si nous allions déjeuner, ma Kitty !”Dit Maîtresse Xaviera, en tirant sur la courte laisse de son collier de maintien pour lui déposer un baiser sur ses lèvres pailletées, qui sentait encore bon le nectar. “ – Oui Maîtresse ! ”Ronronna la petite Duchesse, rassurée du changement d’humeur de sa Maîtresse, tout en se mordant la lèvre de désirs, se laissant lascivement entraîner vers la cuisine pour déjeuner.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın