Chloé 6 : La Semaine – mercredi

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Chloé 6 : La Semaine – mercrediSalut tous le monde, après les fêtes, je reviens avec une nouvelle histoire. J’espère qu’elle vous plaira. N’oubliez pas de me donner vos avis. Egalement je souhaite une bonne année à tous le monde.J’étais dans la voiture quand je reçu un coup de file, c’était charlotte, elle voulait me confirmer qu’on se voyait toujours :-salut, comment tu vas ?-coucou Charlotte, moi ça va et toi ?-super ! J’ai hâte d’être ce soir ! On se voit toujours pour prendre un verre avant ?-oui, je passe te prendre pour 19heures.-ok super ! On se voit tout à l’heure-oui, à tout à l’heureJ’étais en chemin vers chez moi, je voulais un peu me reposer mais surtout j’avais une idée pour ce soir et je rentre donc pour la créer : il s’agit du jeu si connu, le « Jenga » ce jeu d’habilité où il y a des briques de bois empilés et à tour de rôle, on les retire et les pose au dessus. L’idée est que ici, j’allais ajouter des gages à chaque bout de bois, ainsi, la personne prend une brique et lis son gage. Ensuite il l’effectue. J’ai décidé de mettre plusieurs catégories de gages : ceux qui font boire, les softs ( enlever des vêtements ), les moyens avec des actes simulés et enfin les hard avec les actes sexuelles. J’arrive donc chez moi, avec ce jeu que j’avais acheter quelques jours plus tôt, je me met de la musique et c’est parti pour la construction de mon jeu. Je pris ma liste avec tous les gages, un stylo et j’étais lancé. Un certain temps plus tard, j’avais fini, je pris donc une douche, et j’ai passé mon après midi devant mon pc. Je jouais à un jeu sur mon portable quand je vis qu’il était 18h30 ! Merde ! Je vais être en retard, je sortis pressé de chez moi, je mis le jenga dans le coffre je pris la voiture direction un bar en ville où je devais rejoindre Charlotte. Quand je suis arrivé elle était déjà là depuis une dizaine de minutes. Je m’excuse pour mon retard et on pris une table en terasse. On parle un peu de tout et de rien, je dois avouer qu’elle m’excitait beaucoup ! Je ne sais pas si c’était son charme personnel ou si c’était sa manière de s’habiller qui mettait en valeur son corps mais une chose est sur c’est que j’avais hâte d’arriver chez Chloé pour commencer. Voulant commencer un peu :-alors comme ça, tu es joueuse c’est ça ?-hooo ! Tu ne trouveras pas plus joueuse que moi !-j’aime beaucoup ! Dans ce cas, donne moi ta culotte, tu n’as pas le droit de quitter ta chaise-non, je ne peux pas-hm, je pensais que t’étais joueuse…-je ne peux pas parce que je n’en porte pas ! Par contre tiensElle me tendait une petite télécommande. Dessus ils y avait plusieurs boutons : sur le premier était dessiné un sein, sur le second, une femme de dos, sur le troisième une femme de face et enfin le quatrième qui était le bouton on/off. J’ai appuyé sur ce bouton en commençant à comprendre ce qui se passait. J’adorais ! Je commence par appuyez sur le bouton destiné aux seins, elle eu un petit frisson. Elle m’explique qu’il y avait plusieurs modes de vibration pour chaque bouton. J’ai commencé léger: la plus faible vibration sur les seins, mais j’ai très vite activé les deux autres aussi. Il était venu le temps de faire augmenter le rythme ! Alors petit à petit je faisais augmenter les vibrations en changeant le mode de vibration de temps en temps. Charlotte ne tenait plus, elle était rouge de plaisir et avait de la peine à cacher ses gémissements. Moi je prenait un malin plaisir à lui rendre la tache de plus en plus compliqué. Elle mordait bientôt dans son écharpe pour s’aider. Elle prenait du plaisir. J’ai même aperçu, en me penchant en dessous de la table, qu’elle mouillait tellement que balıkesir escort ça ruisselait le long de ses cuisses, il y en avait sur le sol. J’ai choisis de faire tomber un verre vide par terre histoire d’attirer un peu l’attention des gens autour de nous. Le hasard faisant bien les choses, le verre atteint le sol au moment où Charlotte eu un orgasme et ne pu retenir un gémissement, plutôt un râle de plaisir. Quelques personnes comprirent ce qui se passait. On décida qu’il était l’heure d’y aller et nous avons pris la voiture pour allé chez Chloé. Je lui ai envoyé un message : «  je suis avec Charlotte, on est en ville, on pars tout de suite, on sera chez toi dans une vingtaine de minutes ! Elle va te plaire ! »Arrivé chez Chloé, celle-ci nous accueillit, avec un petit cocktail de bienvenu. On s’installe au salon et on parle un petit peu, je sentais que l’atmosphère était détendue mais que personne ne prenait vraiment l’initiative de lancé les hostilités. J’ai donc choisi ce moment pour chercher le jeu et leur expliquer la modification que j’y avais apporté. Les filles, joueuses, étaient ravies ! On a entamé une partie. Charlotte commence le jeu, elle tire une brique. Son gage était d’embrasser Chloé, elle se firent un long baiser, c’était assez pour voir une bosse se former sur mon pantalon.Au tour de Chloé, elle devait retirer un vêtement on continua ainsi et bientôt Chloé et moi étions en sous-vêtements, Charlotte quant à elle n’en portant pas, elle se retrouva entièrement nue. Elle en profite donc pour retirer son sextoy avec lequel j’ai joué tout à l’heure. Au tour de Chloé, Ah ! La brique que j’attendais ! Elle devait faire un 69 avec une personne de son choix, elle choisis Charlotte. Moi de mon côté j’étais plus qu’excité, mais je ne pouvais pas me soulager car tout à l’heure j’ai eu le gage que je ne pouvais toucher mon sexe. J’ai du prendre mon mal en patience et profiter du spectacle que m’offraient les filles. Charlotte était couchée sur le dos et Chloé au dessus d’elle ses fesses en ma direction. J’avais une vue de son derrière à tombé par terre ! Elle portait de la nouvelle lingerie, des porte-jarretelles noir avec un string noir et rouge et le soutien gorge assorti. Je ne tenais plus, ça devenait de la torture ! On continue, c’était à mon tour, j’avais pioché la bonne ! Cette brique me donnait le doit d’avoir une fellation mais pas tout de suite : quand quelqu’un fais tombé la tour, il ou elle fait une gâterie à la personne qui à la carte que j’ai pioché. Ce n’était plus qu’une question de temps avant que je ne me libère! Quelques tours plus tard, Chloé fit tombé la tour, le jeu était fini, certes mais quel bonheur pour moi! Je me mis alors sur le canapé et Chloé à genou devant moi, elle entame sa fellation je profitait de chaque millimètre carré de sa langue. Charlotte, sur le côté, pris l’initiative de faire la même chose à Chloé, elle commence donc à la lécher. Petit à petit Chloé commence ses gémissement, elle en était limite à s’arrêter dans sa fellation, Charlotte l’a remarquée, elle est donc venu prendre le relais. Chloé de voulant pas se laisser faire ainsi, mis également une main sur mon sexe. Elles ont souris et commencé une double fellation pour mon plus grand plaisir. C’était trop bon, je faisais tout pour faire durer et me retenir mais bientôt arrive le moment où je ne pouvais plus, j’ai explosé en de longs jets puissants sur Chloé et Charlotte. Je suis resté quelques secondes pour récupérer mon souffle puis c’était reparti. J’avais eu mon double, c’était au tour de Charlotte. Elle se mit en position levrette, j’humidifie mon sexe avec toute sa balıkesir escort bayan cyprine et je commence à m’enfoncer dans son petit trou. Je suis arrivé au fond, et entamer de lent va et viens. Je relève donc son tronc, nous étions donc juste a genoux l’un derrière l’autre.-Chloé, met toi sur le dos et leche lui le sexe. C’est comme ça que tu accueilles notre hôte ?Elle se couche aussitôt et commence à lui lécher le sexe. Si tout à l’heure au bar Charlotte dissimulait ses gémissements, ici elle ne se prive pas et hurle de plaisir. Je la remet à quatre pattes :-Charlotte, tu crois que tu allais passé à coté ? Lèche la ! Tout de suite !Les filles comprirent que j’étais rentré dans mon rôle dominant, elle me répondit :-oui monsieur !On continua en changeant de position pendant encore longtemps jusqu’au moment ou physiquement ce n’était plus possible de continué.-ok, vous allez montez dans la salle de bain tout de suite, j’arrive !-oui monsieur, répondirent-elle d’une même voix en s’executant-STOP !! qui vous a dit que vous pouviez marcher normalement ? Quelqu’un vous a dit de vous relever ? À quatre pattes toutes les deux ! Ce sera 10 fessées sur chaque fesse pour toute les deux !Je commençais ma petite punition. À la fin, je mis un baillon-boule à chacune des deux et leur ordonna de monter dans la salle de bain. Cette fois-ci elles comprirent et montèrent à quatre pates.Bon, vous allez vous mettre à genoux là, moi je vais prendre une douche. Elles s’exécutèrent et moi je me relaxais sous la douche. Quand j’ai fini, en sortant je leur lance un :-à votre tour, soyez propre vous avez cinq minutes, passé ce délai, vous serez punies. Sur ces paroles je menotte la main de Chloé au pied de charlotte.Elle se précipitèrent donc sous la douche.Moi je suis descendu au salon et je me suis mis devant la télé dans le canapé. Quelques minutes plus tard je les voyais entrain d’essayer de descendre les escaliers à quatre pattes. Ça avait l’air compliqué je l’avoue. Quand enfin elle sont arrivé à ma hauteur, l’air un peu inquiète je leur dis :-on avait dit cinq minutes non ? Pourquoi vous avez mis plus de temps ?-c’est parce qu’on n’arrivait pas à descendre les escaliers-hm je vois, ce n’est pas une raison valable, mais je vais vous laisser une chance. Vous comprendrez.J’attache Chloé et Charlotte et les dispose face à face. Je prend soin de passer la corde autour des seins pour les dresser comme des ballons. Ensuite j’enfonce un gode dans chacun des orifices du bas des deux filles et j’active l’option vibrante de tous les jouets. J’explique le principe :-la punition pour votre retard est de vingt coup de fouet : cinq sur chaque fesses, cinq sur les seins et cinq sur le sexe. Celle qui jouit en dernier à gagner et n’aura pas cette punition. Je me remet devant la télé et attend que l’une des deux jouisse. C’est Chloé qui craque la première, elle eut un long orgasme. Je lui retire donc ses godes et commence ma punition. Je tape fort à chaque coup, elle à mal, mais elle aime ! Quand j’ai terminer Charlotte n’avait toujours pas jouit.-bon vous étiez l’une contre l’autre, maintenant vous serez l’une avec l’autre : t’as intérêt à jouir vite salope ! Par ta faute, toute les cinq secondes elle prendra une claque et ce, jusqu’à ce que tu jouisse !Je mis Chloé à quatre pattes et commence à m’enfoncer dans son fondement, très vite je pris un rythme assez soutenu et toutes les cinq secondes c’était une claque puissante sur l’une de ses fesses. Elle avait les larmes aux yeux mais en même temps des hurlements de plaisir. Elle adorait. Charlotte elle ne savait pas quoi faire pour jouir vite, elle escort balıkesir se sentait coupable pour la punition de Chloé.-Chloé, tourne toi vers Charlotte, active toi ! Voila, maintenant aide la à jouir, si tu ne veux pas souffrir plus longtemps. Charlotte jouis enfin. J’ai donc arrêter la punition de Chloé. Je me retourne vers Charlotte et lui dis :-Tu as mis trop de temps, quand je t’ordonne quelque chose tu le fais ! Regarde les fesses de Chloé, comment elles sont rouge, c’est ta faute tout ça ! Donc ne crois pas que tu vas t’en sortir aussi facilement. Met toi à genoux. Elle obéit, elle se retrouve donc a genoux, les grand attachés dans le dos.-Chloé viens te couché sur le dos ici. Et toi Charlotte, tu vas la lécher pour te faire pardonner.Elle essaye donc de prendre une position comme si elle était à quatre patte mais en prenant appui sur ses genoux et sur le sexe de Chloé, n’ayant pas d’autre point d’appui. Elle s’applique à lui faire une cunni.-Chloé, même si elle fait ça pour se faire pardonné, je t’interdit de jouirJe me mis derrière Charlotte, et retire le gode qu’elle avait dans le derrière et c’est à ce même endroit que je me fais plaisir, je prend un rythme qui me convient et qui était assez rapide, Charlotte enchaîne les orgasme, elle à eu du mal à avoir le premier mais maintenant qu’elle était lancée, elle ne s’arrêtait plus ! Chloé jouit également, elle ne savait plus où se mettre, elle avait honte de me désobéir autant en si peu de temps. Je m’arrête donc et m’installe sur le canapé.-Chloé viens par ici-Je suis désolé, je suis vraiment vraiment désolé…-viens ici, tu vas me sucer, je ne veux en profiter, je ne veux pas que tu me fasse jouir, fais moi une bonne fellation.Charlotte devenait folle, elle commençait à avoir du malheureuse-s’il vous plaît ! Je n’en peux plus, retirez-moi ces engins-oui bien sur, je m’empresse de faire ça !Je me lève m’approche d’elle et lui enfonce son gode de tout à l’heure dans son fondement, déjà dilaté ça rentre sans problème.-nooon s’il vous plait !! je n’en peux plus-tu vas me supplier tu n’imagines même pas avant que je ne te les enlèves, pour ta désobéissance de toute à l’heure, et ta manière de me parler à l’instant.Je reviens me mettre dans le canapé et ordonne à Chloé de reprendre là où elle en était. Au bout d’un moment, j’ai décidé que c’était assez, alors je demande à Chloé d’en terminer, je voulais jouir.Elle commence donc ses fellations comme elle sait les faire, je ne résiste jamais longtemps à ses fellations. Je jouis -garde tout en bouche, viens avec moi. Je marche jusque Charlotte-voila, tu lui fous tout en bouche !Ce qu’elle fit sur le champ.-Charlotte, tu avales tout !Elle à avalé sans tardé et m’a répondu :-merci monsieur ! -ha ! Je vois que tu commence à comprendre, il t’en a fallu du temps !Sur ces paroles je retirai ses jouets. Elle halète tellement c’était intense et ne bouge pas.-bon, je crois que c’est assez pour ce soir détachez-vous. Ça vous dit un film ? Ou si vous avez autre chose à proposé ?Finalement on opte de raccompagner Charlotte chez elle puisqu’elle devait rentrer et sur le retour on irait manger une glace avec Chloé.Charlotte nous remercie grandement nous disant que c’était super et qu’elle était prête à recommencer quand on voulait. On la remercie également en disant que c’était une première pour nous aussi et que moi, ça m’avait plus.Plus tard, en discutant avec Chloé car je voulais savoir ce qu’elle en pensait :-toi j’ai cru comprendre que t’as aimé ?-oui, c’était pas mal, on voulait le faire, on l’a fait. T’en as pensé quoi toi Chloé ?-moi aussi j’ai aimé, c’était bien, c’était quelque chose qu’on voulais faire, on l’a fait comme tu dis, mais pour garder le fantasme, on ne devrait pas le refaire !-oui, je comprend, je suis d’accord on a terminé notre soirée en mangeant notre glace puis j’ai raccompagné Chloé chez elle avant de rentrer chez moi.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın