Chacun son tour!

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Chacun son tour!Nous sommes avec mon épouse, comme on dit, un couple épanoui, et bien que nous ne soyons pas libertins, nous aimons assouvir nos fantasmes et nous rendre nos plaisirs l’un l’autre. Nous avons tous les deux aux alentours de la quarantaine mais plutôt bien conservés car nous nous entretenons régulièrement.Cela faisait plusieurs semaines que mon épouse me faisait comprendre que son fantasme serait d’inverser les rôles et qu’elle m’imaginait à quatre pattes, soumis à elle qui me prendrait et serais soumis à son bon vouloir. Bien que nous ayons déjà testé plusieurs choses et que ses doigts connaissaient l’ensemble de mon corps, elle voulait vraiment devenir l’homme et pouvoir me prendre en tant que tel.Je reconnais que les situations qu’elle me décrivait et qu’elle voulait vivre en étant équipée d’une bite ne me laissaient pas indifférent, et je commençais à me faire de plus en plus à cette idée. Pour cette raison, sans qu’elle le sache, je suis allé sur un site spécialisé et je lui ai commandé une ceinture équipée d’un gode d’une taille tout à fait raisonnable. Je ne voulais pas prendre trop gros et ne pas pouvoir l’assumer, ce qui nous aurait frustrés tous les deux.J’ai donc reçu ce nouveau jouet, je l’ai bien nettoyé et préparé pour qu’il soit opérationnel le jour où. Le fait d’avoir cet objet dans les mains, de faire des allers-retours sur cette verge m’a quelque peu excité, je dois bien le reconnaître. J’avais hâte de pouvoir admirer mon épouse équipée d’un tel instrument.Quelques jours plus tard, alors que nous étions à la maison, nous avons fait un pari sur une bêtise (un jeu télévisé) et heureusement pour moi, j’ai perdu ce pari. Je lui ai alors demandé quel était son gage, et immédiatement elle m’a répondu qu’elle avait une idée bien nette en tête mais que malheureusement afyon escort elle ne pouvait pas s’y adonner. Je lui ai répondu : « Dommage… » et je suis allé chercher son nouveau jouet que je me suis empressé de lui offrir.Quelle surprise pour elle quand elle a ouvert le carton ! Elle l’a immédiatement empoigné et a commencé à caresser ce sexe en plastique comme s’il s’agissait d’un vrai, et tout cela en me regardant droit dans les yeux. Elle s’est alors approchée de moi, a posé cette ceinture près d’elle et s’est agenouillée. Elle a ouvert ma braguette et a immédiatement engouffré mon sexe qui commençait à durcir de l’avoir vue jouer avec cette bite en plastique.Elle a commencé à jouer avec sa langue sur mon prépuce, la faisant rouler tout autour avant de revenir avec la pointe titiller le bout. J’ai immédiatement fait voler mon tee-shirt, déboutonné mon pantalon que j’ai fait descendre jusqu’aux chevilles. Quel plaisir de la voir à genoux devant moi, sa bouche faisant des allers-retours lents et précis sur mon sexe !Elle m’a lâché le sexe et m’a dit sur un ton plus que sévère : « Déshabille-toi complètement et allonge-toi sur le canapé. Je reviens de suite. Et fais en sorte qu’elle reste aussi dure durant ces minutes qui viennent. » Ne voulant pas me faire prier deux fois, j’ai fait voler le pantalon toujours abaissé sur mes chevilles et je me suis allongé selon ses ordres. J’ai allumé la télé et lancé un film porno à la télé.Je me caressais langoureusement le sexe d’une main pendant que de l’autre main je me titillais, pinçais et tirais les tétons. Eh oui, zone extrêmement sensible chez moi. Je me trouvais dans cette position lorsque je l’ai vue arriver nue, équipée de sa ceinture, et à ce moment-là j’ai trouvé cette bite en plastique plus grosse que lorsque je la lui avais escort afyon offerte.Toujours est-il que ma femme est alors venue s’agenouiller auprès de moi, me présentant ce sexe au niveau du visage. Sa main est venue derrière ma tête et m’a attiré contre ce plastique. J’ai légèrement ouvert la bouche et commencé à engloutir cette bite tout en continuant à me masturber. Je reconnais aisément que cette situation m’a particulièrement excité. Je sentais ce sexe aller et venir dans ma bouche, je le branlais tout en le suçant comme lorsque j’admirais ma femme me le faire, j’essayais de reproduire ses gestes. Parfois ma main quittait ce sexe et partait se perdre sur les fesses de ma femme, le long de ses cuisses ou bien entre celles-ci jusqu’à trouver l’entrée de son sexe tout humide que je parvenais à caresser et à exciter malgré ces bandes qui maintenaient ce doux jouet.Après l’avoir bien humidifié de ma salive, ma femme s’est retirée et m’a dit directement : « À quatre pattes ! » Je me suis exécuté, laissant ma tête contre l’oreiller du canapé et soulevant le plus possible mes fesses.J’ai tout d’abord senti sa langue venir me titiller l’entrée de mon petit trou. Elle m’a bien préparé et bien humidifié de sa bouche quand j’ai ensuite senti un doigt puis deux me pénétrer doucement et commencer de lents allers-retours dans mon fond. Cela n’a duré que quelques minutes avant que je sente quelque chose de plus gros se présenter à l’entrée. Je ne sais pas si c’est l’excitation de cette nouvelle chose ou bien la préparation (certainement les deux) mais cet objet est rentré sans mal en moi et est venu jusqu’au fond avant de commencer des lents mouvements.J’ai été alors agréablement surpris de cette sensation et le plaisir a commencé à monter. Mes mains jusqu’alors sous ma tête sont passées afyon escort bayan sous mon corps et j’ai commencé à me branler et à jouer à nouveau avec mes tétons qui sont devenus encore plus érogènes selon moi.Ma femme a alors commencé à accélérer et je sentais son bassin venir frapper contre mes fesses. Je soupirais de plus en plus fort et de plus en plus vite et ma femme se rendant compte de cet effet a commencé à me dire des paroles obscènes, multipliant mon plaisir : « Tu aimes être mon soumis ? Ça te plaît, cette bite à l’intérieur de toi ? » Je lui ai répondu : « Oh oui, j’adore. »C’est alors qu’elle m’a demandé de changer de position et m’a dit de me mettre sur le dos en précisant : « Je veux voir ta bite gonflée. » J’ai obéi, et dès que j’ai été comme le désirait, elle est revenue se ficher en moi et reprendre ses mouvements du bassin pour me prendre.Sa main a remplacé la mienne sur ma bite et elle me branlait tout en me prenant le petit. Ma seconde main libre est alors revenue rejoindre la première sur mes tétons et je me suis maltraité les tétons pendant qu’elle me donnait du plaisir. Ses mots obscènes à mon encontre ont repris de plus belle et je la voyais de plus en plus excitée par rapport à cette situation et cette position. Je voyais sa main quitter ma bite pour remonter sur sa poitrine et se malaxer les seins, jouer avec ses tétons qu’elle tirait plutôt fort j’ai trouvé. Elle m’excitait vraiment d’être devenue celle que j’aurais pu décrire sur cette soirée comme ma maîtresse.De la voir faire ces mouvements ma bite dans la main a immédiatement fait monter mon plaisir et j’ai alors craché de longs jets de sperme sur mon ventre et mon torse en râlant de plaisir. Ma femme a alors ralenti ses mouvements devant ma jouissance et une fois bien maculé de mon sperme, elle m’a caressé le torse et est venue m’enduire les pectoraux et les tétons de mon jus avant de venir m’embrasser langoureusement.Depuis ce moment-là, nous jouons très régulièrement avec ce nouvel outil que j’apprécie tout particulièrement.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın