Blackcat à la salle de pool

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Blackcat à la salle de poolTout ça a débuté lors d’une conversation anodine entre ma copine Blackcat et moi… On parlait, comme ça nous arrive régulièrement, de nos fantasmes. Plus particulièrement des miens et du fait que j’adore la voir s’exhiber et attirer les regards des autres. Je ne sais pas exactement pourquoi mais j’ai toujours eu ce genre de fantasmes. Le simple fait de la voir en tenue plus ou moins légère se faire regarder et approcher par d’autres gars me rend fou! Toujours est-il que nous parlions de ces fameux fantasmes quand elle me demanda pourquoi je n’en faisais pas une liste. Au risque de voir toutes mes idées folles se perdre dans les méandres de ma mémoire, pourquoi ne pas les consigner par écrit? J’ai donc commencé à noter toutes les folies qui pouvaient me passer par la tête. Toutes les situations que je pouvais me créer et qui impliquaient presque à chaque fois une Blackcat plus ou moins dévêtue et agichante… Je dois avouer que c’était une excellente idée et après peu de temps, j’avais déjà une longue liste de fantasmes plus fous les uns que les autres!Ma copine me demanda alors si elle pouvait y jeter un coup d’œil. J’hésitai un peu avant de lui faire connaître toutes mes idées perverses mais je finis par céder. J’aurais dû savoir que sa curiosité dissimulait quelque chose mais je ne me doutai de rien. Je fus donc extrèmement surpris quand elle me demanda, l’air de rien, si c’était le genre de fantasmes que je préférerais garder dans ma tète ou bien si c’était des choses que je voudrais vraiment voir se produires.J’ai été honnête, c’est à dire que je lui ai dit que je n’en savais rien puisque aucun ne s’était jamais réalisé. A part s’habiller sexy et danser quelques fois avec d’autres gars, il ne s’était pas vraiment présenté de situation où mes désirs auraient été confrontés à la réalité. Je ne pouvais pas savoir quelle serait vraiment ma réaction, mais je lui dis tout de même que ça m’excitait beaucoup. Elle proposa alors d’en réaliser un pour que je puisse lui donner une réponse plus claire. Ai-je besoin de dire à quel point je suis resté bouche bée face à une telle proposition? En gros, l’entente était la suivante : c’est elle qui allait choisir un fantasme dans ma liste et essayer de le réaliser pour moi. Essayer, car elle n’était pas plus sûre de ses limites à elle que des miennes… Je devais être patient, car elle avait besoin de temps et d’y penser sérieusement avant de s’embarquer dans une telle aventure. Voici donc marmaris escort ce qui est arrivé la semaine dernière alors que j’avais à peu près oublié notre entente sur le sujet…C’était une soirée comme de nombreuses autres où l’on avait prévu aller jouer au pool dans une petite salle que l’on connaît. C’est un endroit un peu perdu avec seulement une dizaine de tables mais le pool est gratuit si l’on consomme et l’ambiance est relax. Blackcat s’était habillée comme j’aime tant qu’elle le fasse, c’est-à-dire peu. Pour être plus précis, elle portait une petite jupe noire et son petit top rose avec un zipper. J’adore les tops avec zipper, peut-être seulement à la pensée de les dézipper… J’étais par contre un peu déçu parce qu’elle portait des sous-vêtements alors que parfois j’arrivais à la convaincre de les enlever.Nous sommes arrivés à la salle vers 20h30 et il n’y avait pas encore beaucoup de monde, la moitié des tables étaient libres. Nous avons pris une table en plein milieu, comme j’aime le faire pour que tout le monde puisse l’admirer et nous avons commencé à jouer et à boire comme à l’habitude. Après un certain temps, Blackcat m’a dit qu’elle devait aller aux toilettes. Je lui ai suggéré de retirer sa brassière pendant qu’elle y était mais elle m’a dit que non, qu’elle avait une meilleure idée. Je fus intrigué mais ne demandai pas plus de détails, j’adore quand elle entre dans mes petits jeux.Cinq minutes plus tard, elle est sortie des toilettes, mais au lieu de revenir tout de suite à notre table, elle s’arrêta pour parler aux deux personnes derrière le comptoir (un gars et une fille). Je me suis dis qu’elle avait surement décidé de se commander quelque chose à manger, mais quand je lui ai demandé, elle m’a dit que non, elle avait juste eu quelques questions à leur poser…Je gardai ça mort mais me posai de plus en plus de questions. Il commençait à y avoir plus de monde et les tables étaient presque toutes occupées. On joua une autre partie et je remarquai qu’elle semblait nerveuse. Je lui demandai si quelque chose n’allait pas mais elle me répondit que tout allait bien. Elle me demanda tout de même si on pouvait acheter d’autres boissons car elle avait terminé son premier mini-pichet. Ça aussi c’était inhabituel, elle buvait plus vite que d’ordinaire. Je gagnai finalement la partie et lui dit que j’allais aller chercher d’autres mini-pichets le temps qu’elle prépare le prochain match. Elle me dit d’attendre une petite minute, escort marmaris que j’avais gagné un de ses bas et le retira. Elle me le tendit avec un sourire nerveux et se moqua un peu de mon air interdit. Je décidai de jouer le jeu et pris le bas avant d’aller chercher la bière. Quand je revins, je ne dis rien à propos du bas et je commençai la partie suivante. Partie que je gagnai facilement cette fois. Elle retira son autre bas en me disant que de toute façon, ça avait l’air fou se promener avec un seul bas. Encore une fois je me tus et pris le second bas, me disant qu’elle faisait juste m’agaçer un peu et attendait une réaction. En ne réagissant pas, je voulais voir jusqu’où elle allait aller avant de s’arrêter…Deux parties plus tard, elle n’avait plus ses souliers et je ne posais toujours pas de questions. Je remarquai que de plus en plus de monde la regardait et que le gars qui travaillait au bar parlait à ses amis en pointant Blackcat. La place était maintenant pleine de monde, toutes les tables étaient prises et plein de monde buvaient et discutaient au bar. C’est maintenant que ça allait devenir intéressant, allait-elle continuer son petit jeu ou bien tout stopper en riant et me demander de rentrer pour faire des cochonneries?J’eus beaucoup de difficulté à me concentrer pour ce match. J’imaginais le résultat d’une victoire, même sans vraiment y croire, et je ratais des coups faciles. On se retrouva à égalité avec seulement la noire à faire. À ce moment, on aurait dit que les gars aux tables voisines étaient plus concentrés sur notre partie que la leur… C’était à elle de jouer et elle rata de peu, mais elle m’avait placé dans une position facile et je réussis. Je la vis rougir à vue d’œil mais elle n’hésita que quelques secondes. Elle descendit lentement le zipper de son top jusqu’en bas, le défit et retira finalement son haut et me le tendit. J’étais aux anges, et je n’étais pas le seul! Quelques gars se sont permis des commentaires mais la plupart restèrent sans voix. En voyant à quel point j’avais l’air heureux, elle reprit son applomb et me dit que c’était mon tour de placer les boules.J’étais maintenant très curieux, elle avait déjà été plus loin que je ne l’avais crue capable. Ma concentration était de plus en plus déficiente mais je réussis tout de même à emporter la game suivante. Elle rougit à nouveau, surtout de certains commentaires de spectateurs qui s’étaient accumulés, et retira lentement sa jupe. Elle se trouvait maintenant marmaris escort bayan en simples sous-vêtements noirs au milieu d’une salle remplie de monde…J’étais certain qu’elle allait me redemander son linge et décider de partir mais elle me demanda autre chose. Elle me demanda de bien vouloir préparer la prochaine partie en attendant qu’elle revienne des toilettes. Je dois avouer que j’attendis qu’elle soit rendue avant de le faire afin de voir tous les yeux de la salle la suivre tout le long de son trajet. Elle causa même des réactions assez drôle chez les rares clients qui ne l’avaient pas encore remarquée. À son retour, elle trouva le chemin entre les toilettes et notre table bondé de monde (surtout des gars mais quelques filles tout de même) et du se frayer un chemin. Plus d’une fois elle du se coller à quelqu’un pour réussir à passer mais personne ne s’en est plaint.J’allais lui demander si elle voulait continuer quand elle prit sa baguette et cassa. La question ne se posant plus, je m’appliquai à gagner une fois de plus. Nous avions maintenant une foule de spectateurs autour de la table. Je me demande s’il y avait encore du monde qui jouait à part nous deux.Lorsque, finalement, je réussis la noire, tout le monde se tut dans la salle et tous les yeux convergères sur le soutien-gorge de Blackcat. Elle me regarda droit dans les yeux et plaça ses mains dans son dos. Elle le dégraffa et, sans cesser de me regarder, le fit glisser doucement et le laissa tomber. Après encore une seconde ou deux de silence, la foule se mit à crier! Des bravos, des wows et des cools fusères de partout, il y en a même qui applaudirent. Moi, je fis un grand sourrire et lui dit que c’était à elle de placer.Maintenant, les yeux ne la lâchaient plus. À chacun de ses mouvements, elle était épiée et admirée. J’étais tellement excité que je jouai ma pire game de la soirée. Heureusement, dans son état et avec tous ces yeux sur elle et tous les commentaires la visant, elle joua encore plus mal que moi! Je gagnai mon dernier match de la soirée et une fois de plus ce fut le silence. Elle fit durer le moment en tournant sur elle même tranquillement et en demandant plusieurs fois à la foule si elle voulait vraiment qu’elle enlève tout. Puis, d’un simple déhanchement, elle se retrouva complètement nue. Un de mes plus grand fantasmes se réalisait sous mes yeux et j’avais peine à y croire. Ma blonde se trouvait entièrement nue au milieu de dizaines d’étrangers! Elle fit le tour de la table sans se cacher, me prit la main et m’entraina doucement vers la sortie. Elle remercia le gars et la fille derrière le bar, salua une dernière fois son public et nous sortîmes dans la rue, moi habillé et elle, complètement nue.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın